English English French French Swahili Swahili

Vives tensions à Nyiragongo : L’autorité provinciale décrète un bouclage de 18 heures à 6 heures du matin à partir de ce mardi (Nord-Kivu)

Face à des dégâts collatéraux produits ce 12 Avril 2021 en territoire de Nyiragongo, le Gouverneur Carly Nzanzu vient de signer un arrêté portant interdiction de toute manifestation pacifique sur l’ensemble de la province et un bouclage systématique de 18 heures à 06 heures du matin à partir de ce mardi 13 Avril jusqu’à nouvel ordre. Cette mesure prise par l’autorité provinciale relative au couvre-feu, est applicable en ville de Goma dans la commune de Karisimbi ainsi qu’en territoire de Nyiragongo spécialement dans la chefferie de Bukumu. Carly Nzanzu justifie sa démarche pour raison sécuritaire dans la zone affectée par ces troubles.

Cette décision du gouverneur est consécutive aux dégâts matériels et humains enregistrés à Buhene, village situé dans la chefferie de Bukumu en territoire de Nyiragongo. Le bilan provisoire fait 7 morts, 22 blessés et plusieurs maisons incendiées.

« Je viens de décréter un couvre-feu au niveau de la commune de Karisimbi, aussi dans le territoire de Nyiragongo, spécialement dans la chefferie de Bukumu pour nous permettre de contrôler les mouvements des citoyens et sécuriser la population civile » a-t-il indiqué.

Signalons que des groupes des jeunes appartenant à deux communautés locales NANDE ET KUMU s’opposent sur la poursuite ou non de ces manifestations lancées par les membres de mouvements citoyens et structures des jeunes depuis le jeudi 8 Avril courant à Goma. C’est pour exiger la fin des massacres à Beni et le départ des casques bleus de la Monusco. Ce qui a dégénéré une psychose causant ainsi de dégâts matériels et humains entre les parties prenantes.

David MAHAMBA