Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Rwanda-RDC : La compagnie Rwandair a effectué son premier vol inaugural

De la parole à l’acte. Les vols de la compagnie aérienne nationale du Rwanda, RwandAir, sont désormais opérationnels à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo,renseigne Africa news.

Ce mercredi 17 avril 2019, un avion Boeing 737-800NG a quitté l’aéroport international de Kigali pour toucher terre à l’aéroport international de Ndjili, à Kinshasa. Ce vol, le premier de la compagnie RwandAir à Kinshasa, marque ainsi le début de la coopération aérienne entre le Rwanda et le voisin congolais.

Satisfait de cette initiative, un passager juge abordable le prix du billet par rapport aux autres compagnies aériennes. Ceux qui ont acheté le billet en ligne, selon lui, ils ont déboursé 380 dollars américains pour l’aller-retour.

Dans un premier temps, la compagnie nationale rwandaise entend assurer trois vols directs par semaine en direction de Kinshasa, soit les mercredi, vendredi et dimanche. Mais à moyen terme, en mai 2019 précisément, RwandAir espère enrichir sa desserte kinoise de trois vols de nuit supplémentaires par semaine.

“Cette nouvelle destination soutiendra notre croissance et augmentera notre présence en Afrique (…)Nous pensons également que l’ajout de Kinshasa stimulera les affaires et renforcera les liens commerciaux entre les deux pays”, déclarait il y a quelque temps Yvonne Manzi Makolo, responsable de RwandAir.

Le décollage de RwandAir vers Kinshasa témoigne en outre d’une autre réalité : celle d’un dépoussiérage des relations entre Kigali et Kinshasa. Le mois dernier, à l’occasion de l’Africa CEO Forum à Kigali, le président congolais Félix Tshisekedi et son homologue rwandais, Paul Kagame, ont déclaré vouloir oublier le passé et travailler ensemble.

“Félix Tshisekedi a pris des engagements envers le peuple de RDC et envers les peuples de la région. Nous devons le croire et tendre la main de la coopération, comme il le fait avec nous, et voir jusqu’où nous pouvons aller”, avait notamment déclaré le président rwandais.

Rédaction