Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

RDC : La polémique autour du rapatriement des reliques de Lumumba

C’est un débat qui fait couler ancres et salives dans l’opinion publique depuis un certain temps.

Nombreux sont des Congolais qui s’interrogent sur l’authenticité de la dent du premier héros national de leur pays. Ils craignent que la fameuse dent ne soit d’une autre personne que les Belges ont fait passer pour celle de Lumumba pour essayer de se racheter auprès des congolais. Certains vont jusqu’à demander qu’un test ADN soit réalisé pour authentifier son appartenance au premier Premier ministre congolais.

La seconde question porte sur le budget faramineux alloué aux cérémonies autour des funérailles de ce  natif de Katako-kombe. Selon des sources sûres, ce budget est évalué à 16 millions de dollars américains. Une somme que d’aucuns jugent exorbitante pour un pays à multiples problèmes prioritaires comme la RDC. Une frange va  jusqu’à penser que cette cérémonie risque de favoriser le détournement de fonds publics.

Devant ce sombre tableau, certains analystes pensent que l’authentification de cette dent à travers un test d’ADN s’avère indispensable pour rassurer l’opinion nationale. Pour ce qui est du budget, ces analystes appellent les organisateurs au minimum de patriotisme afin de limiter les dépenses liées à ces funérailles. 

Lumumba mérite une reconnaissance de son pays mais cela doit se faire selon les règles y relatives, estiment d’autres. Il y a même ceux qui proposent une cérémonie sobre pour que le reste du budget soit investi dans la province du Sankuru, province d’origine de Lumumba. 

En rappel, le gouvernement congolais a prévu de rapatrier les reliques de Lumumba pour le 30 juin prochain à Kinshasa.

Robert TSONGO