Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable

Science - Solidarité - Développement
ISESOD-GOMA
Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT)
Gestion de Projet de Développement (GPD)
Communication et Résolution des Conflits (CRC)
Gestion des Micro-Entreprises (GME)
Gestion de l’Environnement (GE)

Nord-Kivu : Visite de la Distinguée Première Dame à Heal Africa, satisfaction totale des responsables

L’épouse du chef de l’Etat en visite à HEAL AFRICA Goma. photo celcom heal africa

Le Fondateur et Chevalier de Heal Africa s’est dit très exalté par la visite de la distinguée Première Dame, Denise NYAKERU Tshisekedi à son organisation. Dans une interview exclusive accordée au groupe presse La République, Dr Jonathan KM Lusi (Dr Jo) a salué ce qu’il qualifie “de rapprochement de la Présidence de la République à institution [Heal Africa Ndlr].

« Nous sommes très touchés de voir la Première Dame être égale à elle-même. Ce que nous attendons d’une première dame c’est pouvoir entrer dans la reconstruction de la famille. Nous connaissons le patriarche de notre pays qui s’appelle Etienne Tshisekedi, il a donné toute sa vie à mettre en avant le peuple d’abord. Et quand nous voyons la Première Dame se joindre à cette cause, alors certes elle entre dans la famille de quelqu’un qui a mis l’être humain au centre du développement » , explique le docteur Lusi.

En quittant l’aéroport international de Goma le mercredi 5 juin dernier, madame Denise Nyakeru Tshisekedi, s’est rendue à l’hôpital HEAL Africa, où les femmes survivantes des violences sexuelles et celles basées sur le genre, celles souffrant de la fistule ;  les enfants nés avec des malformations congénitales ainsi que beaucoup d’autres pathologies sont prises en charge.

De l’unité d’écoute et d’accompagnement psychologique à la salle de conférence de l’hôpital, en passant par l’unité d’apprentissage des métiers, le service de Gynécologie – Obstétrique, le service de Pédiatrie, l’épouse du Chef de l’Etat de la RDC, a pris du temps pour comprendre tout ce qui se passe et dans quelles conditions sont prises en charge tous ces patients.

«Nous sommes venue palper du doigt les problèmes que traversent les patients ainsi que voir comment dans la mesure du possible nous pouvons leurs venir en aide » , a expliqué la Première Dame aux nécessiteux et aux responsables de Heal Africa .

photo celcom HEAL AFRICA

«Ayant commencé par chez nous, l’épouse du Chef de l’Etat prouve aux yeux du monde que désormais nous devenons la prémisse càd HEAL Africa notre joie ??. Notre président nous déclare bénit, car la loi divine dit qu’Il faut aimer son voisin comme soi-même et nous voyons comment notre maman aime le travail que fait HEAL Africa » conclut le le Fondateur de HEAL Africa.

l’épouse du Chef de l’Etat et le PCA de HEAL AFRICA en échange de danse avec les jeunes encadrés par cette stricture sanitaire

Rappelons que HEAL Africa travaille depuis 2003 avec les communautés locales et encourage le leadership local à travers une initiative dénommée comité Nehemiah – un groupe de dirigeants des communautés locales qui initient de petits et importants projets au sein de la communauté. HEAL Africa met en œuvre plusieurs programmes qui visent essentiellement le bien-être des femmes et des enfants, principales victimes des multiples guerres et des années d’instabilité à l’Est de la RDCongo. Elle dispose également d’un hôpital du niveau tertiaire situé à Goma, où sont organisées à l’intention des jeunes médecins (Médecins Résidents) une spécialisation en Médecine de Famille pendant quatre ans et une autre spécialisation en chirurgie sous le programme COSECSA (Collège des chirurgiens de l’Afrique Australe, de l’Est et Centrale) pendant 2 ans.

Valéry MUKOSASENGE

English English French French Swahili Swahili