Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Nord-Kivu : La Coopeco Lubero et Coopec Kirumba, autorisées à fonctionner ; Un délai de 6 mois leurs ait accordé pour être en ordre avec la BCC

Grogne du Mercredi 2 Septembre à la COOPECO LUBERO

La coopérative d’Epargne et des crédits Coopeco Lubero et Coopec Kirumba vont poursuivre leurs  activités des micro-finances ; c’est en tout cas, l’accord trouvé pour l’instant entre la délégation de la Banque Centrale du Congo (BCC) et les autorités politico-administratives du territoire de Lubero. C’est au cours d’une réunion de sécurité extraordinaire convoquée par l’administrateur du territoire après la grogne observée ce Mercredi dernier à la suite d’une mesure de fermeture de cette micro-finance par la BCC.

Au cours d’un moratoire de 6 mois sollicité, la Coopeco Lubero et Coopec Kirumba devront réunir certains documents administratifs manquants pour leur viabilité, a sollicité l’administrateur du territoire de Lubero auprès de la délégation de la Banque Centrale du Congo qui séjourne depuis 2 jours à Lubero-centre, chef-lieu du territoire.

« Vu la situation sanitaire marquée la Covid-19, vu la situation sécuritaire encore volatile suite aux groupes armés négatifs actifs dans la région, nous avons demandé un moratoire au niveau de la banque centrale du Congo pour que les coopératives Coopeco Lubero et Coopec Kirumba continuent avec les activités. Par ce que d’après tout, la BCC est une institution de l’Etat qui doit protéger la population dans ce secteur. Ces deux coopératives ont travaillé très bien au niveau local mais elles n’ont pas respecté certaines choses notamment l’organisation des assemblées générales. Alors nous recommandons à la Coopeco Lubero et Coopec Kirumba de se conformer rapidement aux exigences de la Banque Centrale du Congo pour que le service d’audit travaille en toute transparence », a fait savoir Me Richard Nyembo Wa Nyembo Mwarabu.

Les membres de la délégation de la Banque Centrale du Congo se sont pliés à la réalité rencontre après le récit de l’administrateur de territoire. Ils ont promis « faire un rapport auprès du Gouverneur de la BCC tout en encourageant les membres de ces deux coopératives des micro-finances à se conformer rapidement aux exigences de l’Etat ».

La Fédération des entreprises du Congo FEC négoce de Lubero-centre salut cette solution partagée. Son Président local appelle les membres de la Coopeco Lubero et Coopec Kirumba à continuer leurs mouvements financiers comme d’habitude.

« Nous sommes tellement contents de la solution partagée. Nous saluons ici la sagesse de l’administrateur et des membres de la BCC. C’est pourquoi nous appelons tous les membres à rester calme et continuer leurs activités d’épargne auprès de la Coopeco Lubero et Coopec Kirumba. Nous sommes maintenant rassurés que ces deux micro-finances ne seront plus fermées », a dit Kambale Visika.

Pour rappel, la Banque Centrale du Congo BCC avait retiré depuis le 9 Décembre 2019, des agréments accordés à dix institutions du système financier décentralisé en RDC. Dans le territoire de Lubero, deux maisons de micro-finances avaient été touchées par cette mesure dont la coopérative d’épargne et de crédit Kirumba et la coopérative d’épargne et de crédit pour le développement au Congo de Lubero Coopeco Lubero.il s’agissait d’une mesure nécessaire de la BCC pour assainir le secteur des micro-finances marqué par des escroqueries et de détournement des épargnes.

Asaph LITIMIRE