Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable

Science - Solidarité - Développement
ISESOD-GOMA
Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT)
Gestion de Projet de Développement (GPD)
Communication et Résolution des Conflits (CRC)
Gestion des Micro-Entreprises (GME)
Gestion de l’Environnement (GE)

Lubero : Vers l’installation des centres de reddition volontaire des groupes armés (Nord-Kivu)

Le processus de reddition volontaire des groupes armés se matérialise petit à petit dans le territoire de Lubero au Nord-Kivu. Ce Mercredi 16 Octobre 2019, une commission sécuritaire envoyée par le Gouverneur de province a clôturé une mission de prospection du site de reddition volontaire des groupes armés au Nord du territoire de Lubero.

Conduite par le Général Edmond Ilunga de la 34ème région militaire du Nord-Kivu, il était question pour cette commission, d’identifier les faisabilités du site identifié par les notables de la zone afin d’accueillir les combattants désireux de se rendre.

Avec l’administrateur du territoire de Lubero, le membre du comité territorial de sécurité et quelques notables de la zone, la commission a inspecté la zone de Kiseye, à environs 2 Kilomètres à l’ouest de Kimbulu dans le groupement de Luongo, au Nord du territoire de Lubero.

Après l’inspection et la prospection du site, la commission l’a évalué et a donné quelque recadrage.

« On a trouvé que le site est quand même accessible. C’est vrai qu’il y’a quelques contraintes d’ordre juridiques ou même communicationnelles qu’on doit franchir, mais le site est quand même favorable car il faudra d’abord qu’il y est l’eau qui est le plus grand élément mais aussi la route pour rendre possible leur ravitaillement. Là le site est accessible, il faudra maintenant à l’administrateur ou même l’autorité provincial de contacter le propriétaire », a fait savoir le Général Edmond Ilunga, Chef de la délégation.

La société civile du territoire de Lubero se dit également être satisfaite de l’avancement du processus de reddition volontaire dans le territoire de Lubero. Son président estime que l’érection d’un centre de reddition va permettre aux combattants de se rendre à dépit des multiples sensibilisations menées.

« Nous apprécions la démarche et nous pensons que le regroupement de ces groupes armés à Kimbulu dans un site bien identifié, va permettre à ces éléments de quitter la brousse surtout que la plupart d’entre eux, ont déjà manifesté la volonté de quitter et au moment où le site sera déjà opérationnel, nous sommes convaincus que bon nombre d’éléments de groupes armés vont quitter la brousse et se rendre immédiatement au site identifié », a indiqué Georges Muhindo Katsongo, président de la société civile du territoire de Lubero.

L’Administrateur du territoire de Lubero a à cette occasion appelé tous les groupes armés à se préparer pour rendre effective leur volonté de quitter la brousse. Richard Nyembo a cependant révélé qu’un autre centre reddition sera installé dans la zone de Mapera au sud du territoire.

Asaph LITIMIRE

English English French French Swahili Swahili