English English French French Swahili Swahili

Kinshasa: Un policier met fin à la vie de son collègue.

L’incident est survenu l’avant-midi ce mercredi 28 juillet dans la commune de Bandalungwa.  Selon les témoins cités par scoop.cd, un policier a interpellé un jeune homme qui n’avait pas porté un cache-nez et voulait le mettre au cachot.

Son commandant Adjudant-chef Kitoka  s’est opposé à cette arrestation et lui a demandé de prodiguer juste des conseils au jeune homme de porter le masque dans le cadre de lutte contre le coronavirus.

Toujours selon les témoins, le brigadier n’a pas digéré la remarque de son chef et lui a tenu des propos discourtois. Voulant toujours arrêter le jeune homme, ce dernier a opposé une résistance. C’est à ce moment-là que le policier a chargé son arme et l’a braquée sur le résistant et a tiré.

De justesse, ce dernier a fait un mouvement d’esquive et a échappé à la projectile qui est allée atteindre l’adjudant-chef Kitoka au niveau du cou. Celui-ci a succombé quelques minutes et le fugitif maîtrisé par sa victime alors qu’il voulait prendre le large.  Pendant ce temps, le corps sans vie de l’adjudant-chef a été acheminé à la morgue du camp Kokolo.

Selon les renseignements pris sur place, le policier meurtrier n’a pas encore deux mois dans la police. 

Il utiliserait le numéro matricule de son feu père. 

Robert TSONGO depuis Kinshasa