English English French French Swahili Swahili

Kinshasa : Des scènes de réjouissance à la publication de résultats de l’Exetat 2020

Le ministre de l’industrie faitant la réussite de sa fille

Des scènes de liesse se multiplient dans plusieurs communes de la ville de KINSHASA. C’est après la publication ce dimanche 27 septembre de résultats de l’Examen d’Etat 2020. Selon le ministère de l’enseignement primaire secondaire et technique (EPST), le taux de réussite dans la capitale congolaise est de 78 %. La première étape concerne toutes les options sauf techniques. Robert TSONGO a sillonné quelques communes de la capitale, voici son reportage.

C’est depuis dix heures de KINSHASA que des scènes de réjouissance se multiplient dans la capitale. Des élèves finalistes célèbrent leur réussite aux épreuves de l’examen d’Etat.  Ils se regroupent à des avenues créant des bruits au moyen de sifflets. Certains d’entre eux s’aspergent des poudres au visage pour manifester leur réjouissance.  Ils circulent les quartiers pour partager leur joie avec leurs différentes connaissances qui acceptent volontiers d’être aspergés en poudres. D’autres se contentent de se retrouver dans des bars pour se réjouir autour de la bière. D’autres par contre se dirigent vers leurs écoles respectives pour y savourer leur succès. 

Selon le ministère de l’enseignement primaire secondaire et technique (EPST), le taux de réussite est de 78 %. Et pour cette première étape, ces résultats concernent toutes les options sauf celles techniques. Willy Bakonga a dévoilé même des écoles excellentes à l’issue de cette publication.  Le complexe scolaire Malula, le Collège Saint Raphaël, le Lycée Motema Mpiko sont parmi les établissements scolaires qui ont enregistrés des lauréats.

Sur son compte Facebook, Willy Bakonga indique que cette publication se fera étape par étape. Après Kinshasa, interviendront les résultats d’autres provinces rassurent le ministre.

Signalons que ces résultats interviennent quelques semaines après la fin des épreuves de l’examen d’Etat 2020 dans le contexte de la covid-19.

Robert TSONGO depuis Kinshasa