La tension a été vive dans la nuit de lundi à mardi 28 août à Njiapanda-Bella,agglomération sise à plus de cent kilomètres, au Sud-est de Mambasa,dans la province de l’Ituri.

La population manifestait contre le décès d’une femme, morte au centre de traitement d’Ebola à Mangina.

Au cours de la manifestation étouffée par les éléments de la police, les protestataires se sont apprit à une structure sanitaire de la place où ils ont tout incendié y compris le carrefour de la police de circulation routière (PCR).

Le bilan fait état de deux policiers blessés et plusieurs civils arrêtés. Les activités socio-économiques ont également tourné au ralenti.

Conséquence ,la campagne de vaccination anti Ebola qui devrait débuter ce mardi 28 août 2018 n’a pas été lancée.

Fabrice Ngima

English English French French Swahili Swahili