English English French French Swahili Swahili

Insécurité au Nord-Kivu, un programme de développement initié par un jeune de Goma

Face à la persistante menace de l’insécurité en province du Nord-Kivu, un jeune de Goma sort de son silence. Pour matérialiser sa vision, Éric Kambale a fait savoir ce 30 septembre devant la presse à Goma, que trois piliers constituent son cheval de bataille.

Il s’agit de la jeunesse et son implication dans la sécurité, la cohabitation pacifique et l’unité nationale, trois piliers contenus dans Mabadiliko Forum, un programme de développement initié par ce jeune de Goma. Convaincu que l’avenir du pays appartient à la jeunesse, Éric Kambale pense que le changement tant attendu viendra d’une organisation au niveau de la base pour monter vers le haut.

« Le développement que nous attendons pour la RDC ne viendra pas d’une planification dans un rapport du haut vers le bas, parce que le plus souvent les réalités du bas-peuple, on n’en prend pas compte. Ce changement doit commencer par les jeunes » a dit Éric Kambale.

Cependant, ce jeune reconnaît que la paix au sein des communautés, a échoué depuis longtemps car tous les acteurs ne sont pas sur la table de négociation. Il appelle toutes les parties prenantes en l’occurrence les jeunes, au sacrifice afin que la paix soit rétablie au Nord-Kivu.

« Je demande à la jeunesse que nous puissions accompagner les efforts de nos institutions. Certains de nos problèmes d’aujourd’hui attendent que nous soyons organisés. Nous ne les résolvons pas parce que nous sommes dispersés » a-t-il indiqué.

Signalons que le Nord-Kivu est confronté depuis plus de deux décennies, à des problèmes d’ordre sécuritaire et tribalo-éthnique. C’est notamment en territoire de Beni où les rebelles ougandais ADF NALLU, tuent, pillent et violent les paisibles citoyens. Les opérations militaires des grandes envergures y ont été lancées sans succès.

David MAHAMBA