Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Gros malaise au sein du regroupement Ensemble Nord-Kivu

Gabriel KOLONGO et Me Jean Paul Lumbulumbu

 

A quatre jours de la clôture du dépôt des candidatures à la députation provincial,un malaise qui ne dit pas son nom se répand dans le camp de Moïse Katumbi à Goma.Certe ,on ne devrait  pas y accorder beaucoup d’importance mais ici il s’agit d’un porte parole du MSR/G7 Nord-Kivu qui s’est attiré la foudre du clan Lumbulumbu suite à une publication que les lumbulumbistes ne veulent pas digérer.

 

Traqué par la justice ,Gabriel Kolongo s’est retiré de la circulation en ce moment où les BRTC attendent les prétentieux aux législatives provinciales.

 

Aujourd’hui ces deux cadres d’Ensemble Nord-Kivu qui autrefois militaient pour la même cause se sont retourné les canons pour des fins électoralistes. En effet l’intention de Gabriel Kolongo est de nihiler les stratégies d’un adversaire de taille qui s’est attiré un grand crédit populaire suite à ses plaidoyers au profit des familles victimes des kidnapping bien sûr en sa qualité d’avocat.

 

C’est juste cette qualité d’avocat que Kolongo ne veut plus reconnaître en maître Jean Paul Lumbulumbu.Selon une publication du rapporteur du mcr sur facebook ,Lumbulumbu aurait été radié. Là où le bas blesse,l’auteur de la publication avait affiché sur son mur une lettre preuve de la radiation. En mettant en nue une affaire terrée en une période extrêmement cruciale, Kolongo s’est attiré une gigantesque colère que nul ne saura apaisé, les enjeux étant surchauffés.

 

Pour les analystes avisés, cette affaire risque d’affecter tous les membres et le reste du processus électoral en province si les sages et Notables de ce regroupement ne s’interposent pas en médiateur.

 

Certains estiment que ce dossier est comme une boite en pandore que Me Jean Paul Lumbulumbu et Gabriel Kologo respectivement de l’AR et du G7 sont sur le point d’ouvrir sans peser les conséquences, par contre les autres y voient un front ouvert entre l’honorable Muhindo Nzangi et maitre Jean Paul Lumbulumbu pour des raisons  de conquête électorale.

En effet ceux qui avancent cette théorie se fonde sur une relation plutôt timide qui existe entre ces deux ces derniers jours, et arrivent à la conclusion que si Gabriel Kolongo(considéré comme le protégé de l’honorable  Nzangi ) a fait ce genre de déclarations ayant trait à la personalité du président du PLD et qui a eu plus d’echos sur les reseaux sociaux ce que ce dernier serait l’arbre qui cache la forêt, et de conclure que la vraie raison de cette dispute qui malheureusement risque de ne plus être interne est le combat de positionnement entre les nouveaux adhérants dans le regroupement face aux anciens qui ne voient pas de bon oeil les nouveaux après une lutte pas du tout juteuse.

A la grande surprise Nzangi qui séjourne à Goma aurait interdit à Kolongo de s’attaquer aux membres avec qui il fait équipe.

 

C’est donc un dossier à suivre.

 

Valéry Mukosasenge