Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Elections-CPJ : « C’est le Gouverneur qui convoque l’assemblée élective au conseil provincial de la jeunesse » dixit Johnson Ishara

Jonhson Ishara Butaragaza

Réagissant ce 12 Mai au propos de l’actuel président du Conseil Provincial de la Jeunesse(CPJ) sur l’organisation des élections dans cette structure des jeunes au Nord-Kivu, Johnson Ishara Butaragaza, ancien conseiller technique au CPJ fustige les allégations de son collègue.

Face à la crise qui règne à la jeunesse du Nord-Kivu, les avis sont diversifiés. Ceci est consécutif à la prorogation de la tenue des élections, au détriment du comité actuel. Johnson Ishara qualifie cet acte de manque de volonté à la tête de cette organisation des jeunes.

« Le mandat du comité actuel du CPJ a été expiré depuis 2014. Le premier mouvement pour demander les élections a commencé en 2015 mais en vain jusqu’à ce jour » révèle l’ancien conseiller de cette structure.

Cependant cet ancien membre du CPJ, précise qu’il revient au gouverneur de convoquer l’assemblée élective et non au comité sortant. « Dans le cadre de la province, c’est le gouverneur qui convoque l’assemblée élective au conseil provincial de la jeunesse. En cas d’empêchement, il peut demander au ministère de tutelle, le ministre provincial de la jeunesse d’organiser les élections. Techniquement, il est secondé par la division. Et le conseil comme équipe sortante peut se faire maintenant représenter dans la commission électorale. Ce n’est pas le conseil qui organise les élections » a renchéri Johnson Ishara Butaragaza.

Le président du parlement des jeunes fustige l’attitude de son collègue du CPJ agissant au nom de la jeunesse alors qu’il a largement dépassé le mandat et l’âge. « La politique nationale de la jeunesse précise que si vous avez plus de 35 ans, vous n’êtes plus considéré comme jeune. Le président actuel a largement dépassé le délai du mandat y compris l’âge. Nous voulons avoir un conseil ayant un président jeune qui dirige d’autres jeunes » ajoute Johnson Ishara.

Ce jeune parlementaire appelle le ministère provincial de la jeunesse à se prononcer pour l’organisation des élections le plus rapidement possible.

David Mahamba