Tout se déroule le 14 juillet sur une scène de concert ; alors que Innocent Balume lance la vente d’un de ses célèbres opus , un homme dûment connu comme un mécène musical se hisse au podium. La salle Boboto refuse du monde et du coup l’homme vêtu en noir et blanc que l’artiste appelle affectueusement “honorable” se présente , prend le micro et se met à dévoiler son offre pour le max single.

 

Josué Mufula comme c’est de lui qu’il s’agit parle de 1 000 dollars pour une pièce DVD. Il quitte triomphalement la scène ,applaudie par un public fou pour son offre dont personne ne voit cependant pas la liquidité de l’argent annoncé.Les 1000 dollars ne sont qu’un mensonge grossier.Celui qui se présente comme assistant parlementaire et secrétaire particulier de l’honorable Zoé Kabila a non seulement menti le public présent au concert mais aussi le géniteur du style afro Congo.

«Je pense que vous avez vous même lu la vidéo du concert de Boboto.Depuis lors,Josué MUFULA ne répond jamais à nos appels,il avait un jour dit qu’il donnera 300 dollars mais même ce montant là , il ne l’a jamais remis», s’indigne un proche de Innocent Balume.

Cet homme qui se tape un nom sur le dos des artistes musiciens n’est pas à sa première mésaventure. Dernièrement c’est un artiste comédien de renommée qui dénonçait une arnaque portant la marque MUFULA.

 

“Il raconte partout dans la ville de Kinshasa qu’il prend en charge le loyer d’Innoss’b alors qu’il est incapable d’honorer une simple promesse de 1000 dollars “ se plaint ce proche de l’artiste.

Jusqu’à aujourd’hui Josué MUFULA savoure les titres ozo beta mabe et lelo lelo contenus dans un DVD obtenu par des voies fallacieuses.

 

La rédaction.