English English French French Swahili Swahili

Des casques bleus blessés lors des incidents en Ituri

Trois casques bleus de la Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) ont été blessés par balles, lors d’un accrochage mercredi dernier avec les miliciens de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) à Tshanda, dans la chefferie de Walendu Bindi, a annoncé le porte-parole des FARDC en Ituri, le Capitaine Carlos Kalombo. Mais, la MONUSCO parle de deux soldats de la paix blessés par la population locale.

Cet accrochage a eu lieu aux environs de 15 heures (heures locales) vers Tshanda, une localité située à 10 kilomètres au nord-ouest de Getty, à en croire le capitaine Kalombo.

Les casques bleus se sont heurtés à un groupe d’hommes armés identifiés aux miliciens de la FRPI, selon la même source, qui portaient des sacs contenant des armes.

C’est lorsque ces casques bleus guatémaltèques ont voulu fouiller ces sacs qu’un accrochage entre les deux groupes a éclaté.

D’après le récit du capitaine Carlos Kalombo, trois casques bleus ont été blessés par balle, les sacs et certaines munitions de ces miliciens ont été récupérés par les soldats onusiens.

Mais, le chef de bureau intérimaire de la MONUSCO en Ituri, Julius Fondong, parle plutôt de deux casques bleus blessés.

Il a confirmé un accrochage entre ce contingent et des présumés miliciens, mais il a précisé que les deux casques bleus avaient été blessés par des pierres jetées par la population.

Deux civils ont également été blessés dans la foulée, selon la MONUSCO, qui dit ignorer à ce stade le mobile de cet incident.