English English French French Swahili Swahili

Beni : Une mise en garde sévère aux militaires qui tracassent la population à Oicha.

Des hommes armés en tenue militaire se livrent depuis un temps à la tracasserie des habitants dans certains quartiers d’Oicha et sur  plusieurs axes des dessertes agricoles à l’ouest de cette municipalité, chef-lieu du territoire de Beni au Nord-Kivu.

Cette dénonciation a été faite ce jeudi 19 août par la société civile, forces vives de la place.

Une nuit ne passe sans déplorer des cas de vol à main armée, braquage d’armes, extorsion des biens des habitants au quartier Pakanza et  Masosi.

Cette structure citoyenne pointe du doigt les militaires FARDC et policiers incontrôlés.

Darius Syayira, son premier rapporteur, déplore au même moment des tracasseries militaires sur plusieurs axes routiers à l’ouest de cette commune.

Il s’agit notamment des axes Musandaba, Maleki voire Mamove où les civils sont soumis à des travaux forcés, d’autres encore tabassés.

L’administrateur militaire du territoire de Beni promet de se saisir du fait. Le colonel Ehuta Omeonga Charles envisage des sanctions exemplaires aux hommes en uniforme qui seront interceptés dans cette mauvaise pratique. Il les rappelle ainsi à la retenue.

L’autorité territoriale salue par ailleurs la dénonciation de la population. L’administrateur de Beni réitère son appel à la collaboration avec les services de sécurité afin de dénicher et neutraliser les ennemis de la paix.

Victor Nganga