Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable
ISESOD-GOMA
- Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT) - Gestion de Projet de Développement (GPD) - Communication et Résolution des Conflits (CRC) - Gestion des Micro-Entreprises (GME) - Gestion de l’Environnement (GE)

Beni: “La revendication de l’état islamique sur l’attaque à Kamango ne surprend pas” (FARDC)

Pour l’armée congolaise, cette revendication est un non événement. Le porte-parole des opérations Sokola 1 reconnait néanmoins qu’une position FARDC a essuyé une attaque au courant de la semaine à hauteur de Bovata groupement Batalinga chefferie de Watalinga. La position se trouve effectivement près de Kamango à la frontière Congolo-Ougandaise en territoire de Beni. Major Mike HAZUKAY indique que la revendication de cette attaque vient renforcer la thèse du terrorisme qui se vit dans la région depuis 5 ans.

« C’est vrai que nous avions essuyé une incursion dans cette partie du territoire. Malheureusement pour nous, nous avons perdu des compatriotes et aussi deux militaires. La revendication dont vous parlez ne constitue pas pour nous une nouveauté parce que pendant plus de 4 ans que nous sommes ici, le commandant des opérations a multiplié des exposés à l’endroit et à l’intention de la population de Beni ville, Beni Territoire, y compris Butembo. Pour dire que nous faisons face à une menace terroriste et que les gens doivent travailler ensemble pour éradiquer ce phénomène. Malheureusement cette thèse là passait difficilement.»

Le mouvement terroriste Islamiq State a revendiqué le jeudi 18 avril ,soit 48 heures apres le faits, une  attaque armée ciblant une position des militaires des forces armées de la RDC près de Kamango en Territoire de Beni. Ce mouvement terroriste a reveler par cette premiere attaque son activisme en afrique centrale.

En réaction, l’armée Congolaise par le biais du Commandement des opérations Sokola 1,  confirme avoir été attaquée cette semaine près de la frontière congolo-ougandaise et indique ne pas être surprise de la nouvelle sur la revendication rebelle.

Pour rappel, “les soldats du califat”ont attaquer nuitament une caserne conjointe des FARDC et les forces Onusiennes de la MONUSCO le 16 Avril dernier,caserne  qu’ils ont brievement occuper avant d’être repoussés par l’armée nationale.


Philippe Makomerwa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

English English French French Swahili Swahili