Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable

Science - Solidarité - Développement
ISESOD-GOMA
Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT)
Gestion de Projet de Développement (GPD)
Communication et Résolution des Conflits (CRC)
Gestion des Micro-Entreprises (GME)
Gestion de l’Environnement (GE)

Réouverture du site minier de Rubaya sous les applaudissements de la population de Masisi

Réouverture du site minier de Rubaya sous les applaudissements de la population de Masisi

Le gouverneur Julien Paluku vient de procéder ce lundi 13 août 2018 à  la réouverture du site minier de Rubaya situé en Territoire de Masisi dans la province du Nord-Kivu.

Ceci intervient 3 mois après sa fermeture par le ministre national des mines Martin Kabwelulu.
Le gouverneur du Nord-Kivu a remercié le ministre Kabwelulu pour ce geste car selon ses dires, cela va permettre une fois de plus la reprise des activités économiques avec la circulation de la monnaie dans le Masisi et surtout dans la ville de Goma.

«Nous venons de réouvrir le site minier de Rubaya après deux mois d’étude faite par une commission qui devait évaluer le degré d’application de l’accord signé entre la SMB et COPERAMA.
En ce jour 1.544 creuseurs artisanaux ont étés enregistrés. Mais le site est passé de la catégorie  »jaune » à »vert » ce qui nous pousse a procéder à l’ouverture tout en vous rassurant qu’aucun militaire n’aura accès au site et désormais tous les artisanaux qui travaillent ici seront recensés», à dit dans un meeting populaire J. Paluku.

Notons que la suspension d’exploitation des minerais à Rubaya était intervenue suite à un désaccord intervenu à Kinshasa sur la signature d’un nouveau protocole d’accord entre la Société minière de Bisunzu (SMB) et la Coopérative des exploitants artisanaux miniers de Masisi (COOPERAMMA), pour la reprise des activités artisanales dans le périmètre minier de Rubaya, couvert par le permis d’exploitation 4731.

Ce nouvel accord devrait être signé en mai dernier à Kinshasa sous l’égide du ministre Kabwelulu après la résiliation « unilatérale » par SMB, du protocole du 28 novembre 2018.
Le nouveau protocole entre SMB et COOPERAMMA prévoit en son article 1, la relocalisation des creuseurs artisanaux vers des zones d’exploitation artisanale (ZEA), l’acceptation pour une durée d’une année par SMB, d’exploitants miniers artisanaux, membres de la COOPERAMMA, préalablement identifiés.
Conformément à l’article 2 de la convention, la COOPERAMMA devrait pour sa part, vendre à la SMB la totalité de la production extraite des sites du PE 4731, au prix convenu après analyse et échantillonnage en tenant compte du prix de référence sur le marché local.

Pour rappel, annuellement, au moins 1 000 tonnes de coltan brut sont produites dans la mine de Bisunzu à Rubaya et exportées vers l’étranger. Actuellement, 1 Kg de coltan de 25 à 75% de teneur est vendu à 35 $USD sur le marché local.

Valéry Mukosasenge

English English French French Swahili Swahili