Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable
ISESOD-GOMA
- Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT) - Gestion de Projet de Développement (GPD) - Communication et Résolution des Conflits (CRC) - Gestion des Micro-Entreprises (GME) - Gestion de l’Environnement (GE)
.
Proposez votre publicité ici
au +243893751980

RDC : « Le premier ministre dans les prochains jours »(FATSHI)

Bientôt la fumée blanche du toit de la Primature ? Vraisemblablement oui. Au lendemain du tête- à- tête lundi dernier à la Cité de l’Union africaine entre Joseph Kabila, Autorité morale du FCC et le Président Félix Tshisekedi, des signaux se multiplient. Toutes les sources sont formelles sur le fait que les deux hommes se sont finalement accordés sur la question du Chef du Gouvernement. Des indiscrétions qui se recoupent, il ressort que les deux personnalités ont évacué le principal point d’achoppement qui portait sur la personne proposée par le président Kabila, en sa qualité de patron de la composante majoritaire de la coalition FCC-CACH. Plus rien ne devrait donc bloquer la signature de l’ordonnance présidentielle nommant le successeur de Bruno Tshibala. D’où, l’annonce par le Chef de l’Etat, depuis Kisangani, de la nomination dans les tout prochains jours, du Premier ministre tant attendu.

A Kinshasa, le Bureau définitif de l’Assemblée nationale sera élu et installé ce mercredi. Ce qui devrait permettre à la Chambre basse du parlement d’être en capacité d’investir, le moment venu, le Premier ministre et l’ensemble de son Gouvernement. 24 janvier 2019-24 avril 2019, ça fait exactement 3 mois depuis l’investiture de l’actuel Chef de l’Etat. D’ores et déjà, des voix s’élèvent pour réclamer l’avènement du nouvel Exécutif, même si en 2011, il s’était coulé plus de cinq mois, avant que Augustin Matata ne soit nommé Premier ministre. De même qu’en 2007, il s’était quand même passé un temps relativement long, avant la mise sur pied du Gouvernement Gizenga.

EN SEJOUR DEPUIS HIER DANS LA PROVINCE DE LA TSHOPO

Le Président Félix Tshisekedi inaugure deux ponts à Kisangani
Le président de la République séjourne depuis hier mardi 23 avril dans la Tshopo. Profitant de sa tournée dans cette province du Nord-Est du pays, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a inauguré deux ponts sur les rivières Lubunga et Loya Wanyarukula, dans la ville de Kisangani, tenant ainsi à concrétiser les promesses faites à la population congolaise dans le cadre de son programme des 100 jours au pouvoir.
Selon des sources concordantes, les deux ponts portés sur les fonts baptismaux ont été construits par le Gouvernement de la République, grâce au financement du Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI).
D’après une source proche de la Présidence de la république, contactée par l’Agence Congolaise de Presse (ACP), le pont jeté sur la rivière Lubunga ouvre de nouveau la voie aux territoires d’Opala et de Lomela, en passant par la commune de Lubunga (rive-gauche de Kisangani). Une nouvelle qui a fait la joie de nombreux Boyomais, satisfaits de voir leur ville désenclavée après plusieurs années de calvaire.

LE DESENCLAVEMENT DE KISANGANI

La joie des Boyomais a explosé davantage lorsque le chef de l’Etat a inauguré l’autre pont, construit sur la rivière Loya, près du poste d’encadrement de Wanyarukula, à 56 km de Kisangani, sur la route du territoire de Lubutu, vers la province du Maniema. Réhabilité par les ingénieurs de l’Office de route, le pont de Loya a connu des travaux intenses pendant les 25 jours de durs labeurs, consistant notamment au coulage du béton armé et en la construction de la dalle flottante.

« Cet ouvrage étalé sur 30 mètres de longueur et pesant 60 tonnes permet désormais de désengorger la voie qui mène vers la province enclavée de Maniema, de même que les artères menant vers les provinces du Nord et du Sud-Kivu. Il pourra ainsi faciliter le ravitaillement de la ville de Kisangani, qui avait du mal à s’approvisionner après l’effondrement du vieux pont érigé vers les années 50 », a indiqué un cadre local.

LA 5EME VISITE DE FATSHI EN PROVINCE

Le chef de l’Etat est à sa 5ème visite dans le Congo profond depuis son élection à la Magistrature suprême. Bien avant son voyage dans la province de la Tshopo, Félix Tshisekedi s’était rendu dans le Haut-Katanga, au Nord-Kivu (Goma, Beni,…), au Sud-Kivu (Kalehe) et dans la province du Kongo central (Boma).

Tania Mubuadi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

English English French French Swahili Swahili