English English French French Swahili Swahili

Nord-Kivu : Une réunion urgente de sécurité pour décanter la situation du déguerpissement, à Buhene

Résidence officielle du Gouverneur. Photo( Rachidy Kahongya)

La situation de familles déguerpies de leurs maisons, ce lundi 22 octobre par la police à Buhene, contrée située à proximité de la ville de Goma, dans le territoire de Nyiragongo,a pris une ampleur inquiétante après un mouvement de protestation qui a coûté la vie à 4 personnes et plusieurs blessés, au côté d’une jeep du N°2 de la police incendiée.

Déjà le matin de ce mardi 23 octobre, une vive tension s’observe dans les rues de Virunga et les quartiers périphériques du territoire de Nyiragongo. La police est intervenue une fois de plus pour disperser les manifestants en tirant des coups de feu en l’air, l’on signale plusieurs arrestations et blessés.

Signalons que c’est la dégradation de l’insécurité due au déguerpissement forcé de plus de 80 familles qui impacte négativement les activités socioéconomiques à Goma,capitale des institutions provinciales,qui justifie la réunion d’urgence du comité provincial de sécurité (restreint) présidé par le gouverneur Julien Paluku Kahongya en vue d’évaluer la situation du déguerpissement de la population de Buhene (Nyiragongo) et la situation sécuritaire volatile de Beni-Ville et territoire.

Il sied de noter que tard dans la soirée, les familles victimes ont regagné leurs maisons d’habitation.

Valéry Mukosasenge