Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable
ISESOD-GOMA
- Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT) - Gestion de Projet de Développement (GPD) - Communication et Résolution des Conflits (CRC) - Gestion des Micro-Entreprises (GME) - Gestion de l’Environnement (GE)

Nord-Kivu : Nzangi de Lamuka contre Kasivita du FCC, la bataille du musée s’annonce rude

Dans toutes les rues de Goma, le nom du Gouverneur est sur toute les lèvres, Nzangi gouverneur. Le slogan de campagne du coordo de LAMUKA est rentré dans tous les esprits. Ensemble a donc choisi l’homme que le peuple attend comme son joker.

A l’opposé, la candidature de Nzangi sonne comme une vraie menace aux intérêts privés de Julien Paluku. L’élection de Nzangi à Butembo, malgré une forte anti campagne menée par le Burec a alerté tout le monde.

Selon l’analyste politique indépendant Elie Kambale, Julien Paluku s’est retrouvé dans l’obligation de chercher un dauphin pour protéger ses intérêts menacés par Nzangi. Nzanzu Kasivita à toutes les caractéristiques d’Emmanuel Shadary.

Julien a pris le plus loyal mais aussi le plus faible et manipulable de ses lieutenants. Dans les couloirs du Burec, les petites voix se font déjà entendre. « Le nouveau venu du PPRD », « l’homme qui a vendu toutes les parcelles de l’État à Goma », « un orgueilleux qui ne sait même pas s’exprimer ». Dans un restaurant Rachidy Tumbula s’exclame « Ka Nzangi banakapa couloir, banakatiliya adversaire Tintin ».poursuit ce même analyste.

Une chose est sûre, Nzangi et Nzanzu sont tous originaires de Bashu en territoire de Beni, Nzanzu de Kyondo et Nzangi de Kyavinyonge.

Mais pour Julien Paluku c’est un match de survie, le risque est grand. Si Nzanzu perd devant Nzangi, l’audit de la province sera remise en surface dès le premier jour. Les détournements sans gants des ressources publiques, les membres de Burec qui ont reçu des matricules le dernier jour de son départ, les biens des privés spoliées, les parcelles de l’État vendues illégalement Nzangi risque de tout remettre en cause.

En attendant la fin de dépôt des candidatures, le jeu électoral va certainement se focaliser sur les deux favoris Nzangi et Nzanzu.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

English English French French Swahili Swahili