Les cantonniers commis sur les routes de desserte agricole sur les axes Butembo-Kipese et Butembo-Isale sont en grève depuis 3 mois maintenant.
Après onze mois sans salaire, ces travailleurs de l’office des routes se disent  rejetés par leur hiérarchie et demandent l’implication personnel du chef de l’Etat en missions dans la province du Nord-Kivu .
Ces axes très importants dans l’approvisionnement des centres ruraux et villes du nord kivu en vivres frais desservent les grandes agglomérations telles que Beni, Butembo et Bunia dans l

‘ancienne province Orientale.


Les grévistes s’étonnent du fait que leurs supérieurs ne les appuient pas dans leurs démarches visant à réclamer leurs du.
“Nous sommes très déçu par le comportement de certains des nos supérieurs qui ne nous soutiennent pas dans nos revendications,ceci laisse a croire qu’ils sont complices de l’enforcement de nos 11 mois impayés.” Se plaint l’un des cantonniers trouvés  sur l’axe Butembo-Isale.
Sur cet axe, se trouve un poste de péage à chaque trois kilomètres et les taxateurs disent que cet argent servira dans la réhabilitation de la route sur ce même tronçon.

A l’annonce de la saison pluvieuse qui approche, si ces cantonniers abandonnaient ces deux axes,ils seront impraticables et cela influencera négativement sur le prix des produits champêtres dans la région.


Bienfait Cishibanji