English English French French Swahili Swahili

Nord-Kivu : Certains cadres de l’Union Sacrée continuent à croire durs comme fer en la réussite de l’État de siège

Plusieurs cadres de l’Union sacrée continuent à apporter leur soutien indéfectible à l’état de siège en application dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, c’est le cas de Axcellain Ndoole, un des cadres de l’UDPS qui l’a fait savoir ce mardi 28 septembre lors d’une interview nous accordée.

Celui-ci demande aux acteurs politiques et à toute la population de deux provinces, principalement du Nord-Kivu de soutenir cette initiative du chef de l’État qui d’après lui demeure la seule voie  pour ramener la paix dans cette partie du pays.

«C’est pour moi une manière de lancer un appel à toutes les filles et fils du Nord-Kivu de soutenir l’état de siège initié par le chef de l’État pour rétablir complètement la paix dans cette province, être d’accord veut dire croire en notre armée et espérer à un lendemain meilleur» a-t-il laissé entendre.

Et de poursuivre,

« j’encourage les nouvelles autorités militaires de continuer à œuvrer sans relâche au rétablissement de la paix dans les deux provinces, les miliciens qui ont décidé de déposer les armes et j’appelle ceux qui hésitent à emboîter le pas car actuellement les groupes armés n’ont plus de raison d’être d’autant plus que leur motif de prendre les armes était de combattre le régime Kabila qui n’est plus au pouvoir, ainsi, actuellement nous avons une meilleure solution pour leur intégration efficace dans la communauté, il s’agit du Programme de Désarmement, Démobilisation, Réinsertion Communautaire et Stabilisation»

Rappelons que c’est depuis le 6 mai dernier que les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu sont placées en état de siège afin de permettre aux forces de sécurité de faire face aux violences armées, cinq mois après, le bilan continue à diviser les acteurs politiques et de la société civile.

Jérémie Kabali