English English French French Swahili Swahili

Kinshasa :Le journaliste Patient Ligodi brutalisé et interpellé par la police dans la marche de Lamuka.

L’association des médias d’information en ligne (MILRDC) condamne cette interpellation brutale de Patient Ligodi. Cette structure  exige sa libération.

Dans un communiqué de presse publié ce 15 septembre, MILRDC ASBL dénonce ce comportement qui a été son vice-président.

L’association des Médias d’information en ligne de la RDC (MILRDC ASBL) dénonce et condamne la brutalité avec laquelle son vice-président patient Ligodi, journaliste à Actualité.cd et RFI, a été interpellé ce mercredi 15 septembre par la police, alors qu’il couvrait la manifestation de Lamuka à Masina dans l’Est de Kinshasa.”, lit-on dans ce communiqué signé par Israël Mutala, Président de l’association.

Cette structure appelle le gouvernement à respecter les droits constitutionnels du journaliste.

MILRDC rappelle au Gouvernement, qui a autorité sur la police, que la liberté de presse est constitutionnelle et qu’il a le devoir sacré de garantir ce droit“, écrit cette structure.

L’association des médias d’information en ligne  exige “des sanctions exemplaires contre des policiers indélicats qui entravent le droit à l’information.”

Cette structure réaffirme toute sa solidarité envers Patient Ligodi. Elle exige sa libération immédiate et la restitution de ses biens (téléphones notamment).

Robert TSONGO