Goma : Les militants d’Ensemble ont pris d’assaut le bureau de la Monusco pour exiger le retour et la sécurité de Katumbi

Une centaine de manifestants de la plateforme politique  »Ensemble pour le changement du Congo » ont pris d’assaut ce vendredi 31 août les grandes artères de la ville de Goma pour exiger le retour en RDC sans condition de Moïse Katumbi Chapwe et d’autres exilés politiques comme Mbusa Nyamwisi du RCD-KML.


Venus des 4 coins de la ville de Goma, les manifestants du mouvement Ensemble (qui soutient la candidature de Moïse Katumbi) ont fait jonction au carrefour Rond-point Seigneur. Delà, ils ont pris la direction du bureau provincial de la Monusco pour le dépôt de leur mémorandum.

Chemin faisant, les manifestants, munis des banderoles à l’effigie du président de l’ex gouverneur de l’ex Katanga, scandaient des slogans et entonner des chants exigeant son retour et l’abandon des poursuites judiciaires qui pèsent sur lui.

Prudence Chimirayi, président urbain du MSR/G7 et cadre du Rassemblement (plateforme politique de l’opposition) qui a lu le mémorandum en présence de Julius Nyamkimah, chargé politique au sein du système des Nations- unies en RDC et représentant du chef de bureau de la Monusco.

Il estime qu’il est temps pour que la Monusco prenne ses responsabilités face à un gouvernement qui ces derniers temps utilise la terreur comme mode de gestion.

«Nous exigeons aux Nations-unies de faciliter le retour sans conditions de Moïse Katumbi et d’assurer sa sécurité pendant cette période électorale, d’exiger au gouvernement de mettre fin aux procès politiques auxquels fait face Moïse Katumbi et de lui faciliter à déposer sa candidature à la présidentielle», insiste-il.


Notons que le représentant personnel du chef de bureau  la Monusco Goma a promis aux manifestants de faire rapport à sa hiérarchie pour la suite de ce dossier.

Pour rappel, la Monusco a un mandat de protection des civils en général. Pas celui de protéger des personnalités politiques ou civiles, avait rappelé un haut fonctionnaire de la Monusco.

La protection de la Monusco offerte au docteur Denis Mukwege est une exception, avait-il précisé.

Valéry Mukosasenge

English English French French Swahili Swahili