Groupe de presse La République

Goma: Une élève de l’institut Visoke écrit son premier roman en première littéraire

Ce livre porte le titre d’une soixantaine de pages est intitulé « Ma vie à moi». Cette nouvelle construite autour de trois histoires motivantes a pour thème central le dialogue entre parents et enfants sur la question d’orientation scolaire et professionnelle.

Son auteure Baraka Kalumba, élève de première littéraire à l’institut Visoke vise très haut. Elle dit avoir écrit cet ouvrage « pour motiver tous les visionnaires et assurer la communication entre les enfants et les parents

A travers ce livre, Baraka Kalumba a voulu montrer à ses parents qu’il est possible de réussir une vie malgré les obstacles.
«J’avais la soif de réussir mais aussi de convaincre les parents que mes rêves ne sont pas une crise d’adolescence», nous a-t-elle fait savoir.

«Ma vie à moi » étant son premier ouvrage, cette jeune fille ne compte pas s’arrêter à ce stade. Elle compte produire d’autres œuvres littéraires dans un futur proche.
«Après «Ma vie à moi» je compte continuer à écrire ,il y a une seconde œuvre qui est encore au laboratoire et qui fera son apparition vers juillet ,il est intitulé « A qui la faute » qui est là pour renforcer la communication entre les enfants et les parents.», a-t-elle affirmé.

Dans une génération où la culture de la lecture et de l’écriture est presque inexistante, cette jeune fille mérite un encadrement particulier, estiment les analystes. Ils appellent le gouvernement congolais à capitaliser son talent en la mettant dans les bonnes conditions d’apprentissage.

Robert TSONGO