Groupe de presse La République

Rutshuru:le PNVI rejette l’accusation de la grande société civile du Congo.

Le conservateur Coco du parc National de Virunga rejette l’accusation de la Grande société civile du Congo. Celle-ci l’accuse d’avoir interdit à la population d’ accéder à ses champs. 

C’est après six semaines d’accusation que ce conservateur rejette à bloc ce que dit cette grande société civile du Congo. Cette structure citoyenne l’avait pourtant  confiée à larépublique.net le 1 mars dernier. Pour elle, cet agent contrôlant le Pnvi dans le Bwito aurait érigé un poste de patrouille à Kibirizi pour  interdire aux cultivateurs d’accéder à leurs champs.   

De son côté,se  confiant au même canal ce dimanche 6 mars, le conservateur basé dans la région, connu sous le nom de Coco indique qu’il s’agit d’un fake news.

Pour lui, aucun poste  de patrouille n’a été érigé dans cette région. La population est en train de vaquer librement à ses occupations champêtres.

 Aucune personne n’a été arrêtée dans son champ de la chefferie de Bwito plus précisément à Kirizi, insiste-t-il.

Georges MAKEUKA