Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable

Science - Solidarité - Développement
ISESOD-GOMA
Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT)
Gestion de Projet de Développement (GPD)
Communication et Résolution des Conflits (CRC)
Gestion des Micro-Entreprises (GME)
Gestion de l’Environnement (GE)

Rutshuru : Des cas viol collectif enregistrés au Centre Hospitalier MUUNGANO la Résurrection de Goma après un braquage d’un minibus à Rugari.

Centre Hospitalier MUUNGANO la Résurrection de Goma

Douze personnes étaient Kidnappées le lundi 15 avril 2019 aux environs de 11 heures, heure locale par des hommes armés dans la localité de Rugari en territoire de Rutshuru situé à 70 km au nord de Goma (Nord-Kivu).Ces hors la loi ont plus tard relâché sept hommes pour rester avec cinq femmes majoritairement commerçantes qu’ils ont torturées et violées avant d’être libérées.
Un témoignage accablant des passagers qui été avec la victime,
« Des hommes armés nous ont tendu une embuscade aux environ de 11 heures en s’apprenant à notre véhicule. Ces malfrats ont retiré quelques passagers dont cinq femmes et sont partis avec elles dans la brousse où ils ont abusé d’elles. Ils sont restés avec ces femmes dans le parc pendant deux jours avant d’exiger le paiement d’une rançon de 5000$. Après avoir commis leurs forfaits ils ont libérés ces bourreaux qui étaient dans un état critique», Précise un des passagers qui a requis l’anonymat.
Transférer au centre hospitalier Muungano la résurrection pour des soins appropriés, les médecins traitant les cas des violences sexuelles promet de tout mettre en œuvre pour prendre soins de ces cas confirmés de violence sexuelle.

«Nous avons reçu en hospitalisation (Urgences en service de Gynécologie) en date du 18 Avril 2019 à 12h30 une patiente âgée de 40 ans résidant à Goma en provenance de Rutshuru. A son admission dans le service elle avait comme plaintes : douleurs abdominales lombo-hypogastriques, agitation et saignement génital, de céphalées post violences sexuelles», selon le rapport médical du centre Hospitalier Muungano.

Après examen le test s’avère positive.

«Après avoir fait le test le résultat ont démontré que la victime a eu des infections Uro-génitales post violences sexuelles et Kidnapping. Nos services sont activés en ce moment pour le traitement de la victime pour qu’elle recouvre la santé», rassure le médecin chef du staff médicale Dr. Élie BISIMWA KABEREBENDE.
Rappelons que ces victimes de viol en masse et kidnapping en majorités commerçantes étaient dans un minibus de couleur blanche en partance de Goma pour Kiwanja dans le territoire de Rutshuru.
Il faut noter que plus de 30 cas de violences sexuelles ont été enregistrés au premier trimestre de l’année en cours par cette structure sanitaire.

Espoir kabera

English English French French Swahili Swahili