English English French French Swahili Swahili

RDC : La cour de cassation condamne Willy Bakonga à 3 ans de prison ferme

L’ancien ministre de l’enseignement primaire, secondaire et technique, Willy Balonga a été condamné ce jeudi 29 Avril 2021 à 3 ans de servitude pénale et 90.000$ d’amende pour blanchiment et transfert illicite de fonds.

La cour de cassation a aussi condamné le fils de l’ancien ministre, Joël Bakonga, à 6 mois de servitude pénale et 45.000$ d’amende.

Le ministère public avait requis 10 ans de prison et une amende équivalant à 3 fois la somme de 33. 500 dollars américains (trouvés sur les prévenus).

Willy Bakonga et son fils Joël Bakonga étaient jugés en flagrance au Parquet général près la Cour de cassation pour « violation de la réglementation sur le transport d’argent à l’étranger ».

Des fonds dont le principal inculpé ne reconnaît pas le transport illicite.

Après avoir vainement tenté de disculper son fils interpellé en même temps que lui parce que, selon l’ancien ministre « la responsabilité est individuelle », ses avocats regrettent que le verdict est semblable à celui d’une « justice de deux poids deux mesures dont l’objectif n’est rien d’autre que de satisfaire la clameur publique. La défense fait un appel aux autorités du pays de veiller à une justice équitable… »

Cité dans l’affaire de détournement des fonds sur la gratuité de l’enseignement, Willy Bakonga devrait être prochainement jugé de nouveau.

S’il est reconnu coupable, il risque jusqu’à 20 ans de prison.

La rédaction