English English French French Swahili Swahili

RDC-ESU: Les états généraux du secteur pour août prochain après la clôture de l’atelier préparatoire.

C’est devant une assistance composée des chefs d’établissements, des scientifiques venus de la Présidence du parlement et de la communauté académique que le ministre Muhindo Nzangi a procédé ce vendredi 23 juillet à la clôture solennelle de l’atelier préparatoire des états généraux de l’Enseignement Supérieur et Universitaire. 

Pour le patron de l’ESU, ces travaux ont démontré l’engagement des participants de faire aboutir les réformes dans ce secteur, mais aussi l’intérêt de faire aboutir l’arrimage de la RDC au système de Boulogne appelé aussi LMD (licence maîtrise et doctorat.). 

Il est donc urgent de nous conformer à la loi-cadre de 2014 et à l’option politique exprimée par le Président de la République S.E Felix Antoine Tshisekedi et réaffirmée par le gouvernement” a dit le ministre Muhindo Nzangi Butondo.

Et d’ajouter, “la survie et la compétitivité de l’ESU congolais passe par l’auto- critique qui doit soutenir la volonté de sa transformation et de son adaptabilité aux évolutions de l’environnement congolais dans un climat façonné par les technologies numériques, globalisation économique et financière ainsi que la mobilité enseignante et estudiantine“.

Cette vision a été synthétisée au cours de ces travaux préparatoires. Elle se poursuivra lors des états généraux qui auront lieu d’ici le mois d’août. Pendant une semaine en dehors de Kinshasa, les grands cerveaux vont se retrouver pour réfléchir et diriger l’Enseignement Supérieur vers l’avant.

Par ailleurs, le ministre de l’Enseignement supérieur a déploré la procrastination dans la réalisation des réformes ; “nous ne pouvons plus continuer à ajourner les réformes vitales en les subordonnant à de multiples conditionnalités qui pourtant peuvent être graduellement résolues. Ceci nous plonge dans l’inertie avec comme conséquence le déclassement des universités congolaises.” 

Noter que Les Professeurs Tshimpi et Pangadjanga ont été désignés par le ministre pour assurer le suivi des travaux préparatoires des états généraux.

Rédaction