Nord-Kivu : Polémique sur la procuration du“Gouverneur” au contentieux électoral entre Nzangi et Feller à la cour d’appel

Julien Paluku et Nzangi Butondo

 

C’est depuis l’ouverture du procès des contentieux électoraux des élections provinciales du 30 décembre 2018  à la cour d’appel de Goma opposant principalement l’honorable Muhindo Nzangi du MS et le Vice gouverneur Feller Lutahichirwa du PPPD sur une requête introduite par ce dernier qu’un document du cabinet du gouverneur fait couler beau coup d’encre et de salive dans la classe politique.

Ce document qui porte l’entête du cabinet du gouverneur mais avec une signatature autre que celle de julien Paluku parle d’une procuration parait comme une intention du gouverneur d’instrumentaliser l’apareil judiciaire enfin d’obtenir l’invalidation de Muhindo Nzangi Bitondo, estime le président urbain ville de Goma du Mouvement Social que le groupe de presse la REPUBLUQUE à interroger ce vendredi 8 février 2019.

«C’est un document authentique conçu par le gouverneur Julien Paluku quoi qu’il ait laissé le soin au vice-gouverneur de signer par ordre. Je pense que l’intention de l’initiateur de cette procuration est de nuire à l’honorable Nzangi sûrement par règlement des comptes tellement celui-ci a nourri des ambitions sérieuses pour gérer la province après son départ imminent.

En tant que jeune du Nord-Kivu, c’est une attitude à condamner parce que la province ne peut se construire tant que l’espace politique est plein des gens animées plus par l’envie, la haine et le règlement des comptes.

Il y’a un temps pour tout, un temps pour la guerre et un temps pour la paix, nous dit l’Ecclésiaste. Aussi voudrais-je saisir cette opportunité pour appeler la cour d’appel Goma faisant office de la cour administrative de ne dire que le droit et ne pas se laisser influencée par des  politiciens véreux en rupture avec la base parce que la population qui a massivement voté pour Nzangi suit de près ce dossier et n’est pas prête à cautionner tout ce sortira de cette cour allant dans le sens de ne pas respect son choix»,estime Prudence Chimirayi

Toute en ne refutant pas l’authenticité de ce document , le secretaire Inter Federal adjoint du BUREC Nord Kivu en charge de la communication et ideologie, estime que le gouverneur Julien Paluku est de loin lié à ce dossier car son regroupement na jamais déposé une requête à la cour d’appel.

«Si c’est de la fameuse procuration par apport au dossier des contentieux électorales opposant le vice Gouverneur Feller Lutaichirwa et l’honorable Nzangi, nous n’avons rien a dire car nous ne sommes concernés ni de loin ni de près , comme ils sont devant la justice, attendons le verdict qui sera prononcé par la cours.

D’ailleurs je vous informe Mr le journaliste que notre parti le BUREC et notre regroupement l’AABC n’ont introduit aucun recours à la cours d’appel du Nord Kivu. Nous sommes observateurs comme tout le monde, plutôt nous y avons été aussi convoqué par ceux qui pensent que nous ne méritons pas tel ou tel autres siege, voilà la raison pour laquelle nous y avions envoyé nos avocats juste pr defendre nos interets», dit Me Djimmy Nziali

Et de poursuivre que sui c’est de la même procuration qu’il s’agit ,je ne vois pas en quoi le nom du Gouverneur Julien Paluku devrait être cité dans cette histoire et pour quel intérêt  il devrait instrumentaliser les gens car Julien Paluku a été élu à Lubero et ce dossier oppose deux candidats de Goma . Si c’est a cause de son nom qui apparait sur ce document, j’aimerai porte à la connaissance de l’opinion que ce genre de document est normalement signe par le Gouverneur de province titulaire ,c’est pourquoi l’entête du document porte le nom de Julien Paluku ,cependant il faut lire le document jusqu’à la signature, vous vous rendrez compte que c’est le vice gouverneur qui a lui même signé par ordre et non Julien comme les mauvaises langues d’intoxication sont entrain de le dire.

Vous constaterez avec moi donc Mr le journaliste que s’il faut parler d’acharnement c’est alors le Gouverneur Paluku qui en est la victime et ne savons pas non plus ceux qui instrumentalisent cette intoxe ridicule et de mauvais goût d’autant plus que comme nous l’avons signalé ci haut, JPK n’a aucun intérêt dans les contentieux à la cours d’appel d’autant plus que son parti et son regroupement n’ont intenté aucune action en matière de contentieux  électorales devant la cours.

Voila à mon sens  la raison pour laquelle certaines personnes qui ont toujours considéré JPK comme leur unité de mesure  sont en perte de vitesse et voulaient encore faire parler d’eux en citant JPK dans leur bassesse d’intox, mais nous tant que disciples de JPK, les avons déjà pardonné.
La population du Nord Kivu n’est même pas intéressée par ce business car elle a beaucoup d’autres priorités d’ordre sécuritaires,socials,de justice et économiques  auxquelles elle attend voir les nouvelles autorités du pays donner des solutions idoines, conclut maitre Djimmy Nziali .

Valéry Mukosasenge

One thought on “Nord-Kivu : Polémique sur la procuration du“Gouverneur” au contentieux électoral entre Nzangi et Feller à la cour d’appel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.