Nord-Kivu: “Il n’y a plus de creuseurs miniers artisanaux au site de Bisie”.(Gouvernement)

Redaction
By Redaction février 6, 2018 17:09

Story Highlights

  • Nord-Kivu: "Il n’y a plus de creuseurs miniers artisanaux au site de Bisie".(Gouvernement)

Related Articles

Tous les creuseurs artisanaux ont déjà quitté le site de Bisie en territoire de Walikale (Nord-Kivu) pour permettre à la société Alphamin Bisie Mining SA d’installer sa mine industrielle de production de l’étain.

Le ministre provincial des mines au Nord-Kivu l’a révélé à LA REPUBLIQUE.NET à l’issue d’une visite de trois jours effectuée sur place à Walikale. Anselme Kitakya a indiqué que l’opération de délocalisation des creuseurs miniers artisanaux du site de Bisie s’est déroulée normalement.
“Pour l’instant, Il n’y a plus des creuseurs artisanaux sur le site de Bisie. Avant fin décembre 2017, Ils ont eu à migrer et ça s’est effectué dans le bon. Il leur était proposé  trois alternatives.

Soit,  que certains migrent vers les sites viabilisés et à ce sujet je dois rappeler que nous sommes en cours de viabilisation du site de Kalay Boeing qui est très proche du site de Alphamin où 50 creuseurs parmi 1055 ont décidé d’aller vers le nouveau site pour ainsi continuer l’exploitation artisanale. 50 d’entre eux ont intégré la Société alphmin comme agents. Et la différence, plus de 800 ont accepté d’aller vers leurs lieux d’origine. Je dois souligner que de tous les creuseurs artisanaux qui se sont fait enregistrer, Il y a eu environ 20% qui étaient de Walikale, un peu plus de 40% étaient du Sud Kivu et d’autres de l’ancienne Province orientale et d’autres origines” affirme-t-il.

Pour le ministre Anselme, tous les 1055 creuseurs artisanaux qui se sont fait enregistrer au départ n’étaient pas en principe des creuseurs artisanaux.

“Comme on avait donné une période moratoire au cours de laquelle ils devraient migrer, Ils ont compris que c’était à la fois la fin de l’exploitation artisanale à Bisie, même ceux qui étaient agriculteurs, transporteurs, commerçants et autres, s’étaient fait enregistrer. On peut estimer à 700 le nombre de ceux qui étaient des creuseurs artisanaux” a-t-il constaté.

Pour rappel, Le moratoire de six mois qui leur avait été accordé par le gouvernement prend fin en ce mois de février 2018. À partir de cette mine industrielle, la Société Alphamin compte doubler la production d’étain de la RDC d’ici le deuxième semestre de 2019.

Jonathan Kombi.

Redaction
By Redaction février 6, 2018 17:09
Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

extrait du point de presse de Partick Mundeke.Recolte de fond de caution pour Moise Katumbi

Suivez le groupe de presse RD congolais sur Twitter

PUBLICITÉ SUR LA RÉPUBLIQUE

Abonnez-vous à ce site d'infos par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site congolais d'information et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 1 118 autres abonnés