Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable

Science - Solidarité - Développement
ISESOD-GOMA
Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT)
Gestion de Projet de Développement (GPD)
Communication et Résolution des Conflits (CRC)
Gestion des Micro-Entreprises (GME)
Gestion de l’Environnement (GE)

Nord-Kivu : Des bataillons de l’armée rwandaise signalés dans le Rutshuru depuis quelques semaines

photo tiers

Depuis quelques semaines nous avons mené des enquêtes sur les informations qui faisaient étant de la présence des forces armées rwandaises sur le sol congolais.

En effet, après avoir enquêté et interrogé plusieurs sources dans la région, la présence des militaires de l’armée rwandaise sur le sol congolais est confirmée.

Selon nos sources, il y a plus d’un mois que ces forces étrangères sont en opérations conjointes [discrètes] contre les éléments des forces démocratiques pour la libération du Rwanda (Fdlr) avec les Forces Armés de la République Démocratique du Congo et qui se font appelés militaire CPGL visible à Binza, Tongo, Kihondo, Bukombo, Kisharo, Nyamilima, Bwiza, et Nyanzale.

« Des militaires de la l’armée rwandaise sont visibles dans certaines parties de Rutshuru et se sont camouflés en tenue neuve des Fardc. Ils ont leurs matériels dont des véhicules et positions propres à côtés des FARDC. Ce n’est pas facile de le dénoncer car personne n’accède dans leur campement. Le Rwanda doit avoir déployé plus de 4 bataillons au Nord-Kivu, soit environs 2 000 hommes.>> a révélé la République.net une source locale bien informée qui nous avons appelée [Dushime Miche] pour des raisons de sécurités.

Information confirmée par des sources haut placées au sein de la société civile de Rutshuru.

« Les troupes de l’armée Rwandaise (Rdf) sont belles et bien présentes dans le Rutshuru depuis un mois, leur forte présence est signalér dans le groupement de Bukoma à Kahunga et d’autres à kiseguro. Là, elles mènent des opérations conjointes et qui sont discrètes avec l’armée congolaise contre les rebelles hutu rwandais FDLR », a dit une source au sein de société civile de Rutshuru qui a requis l’anonymat.

Informations appuyées par une source militaire.

« Les forces armées rwandaise sont sur le sol congolais depuis un bon moment. Ceci est consécutif à un accord secret que le président de la Rdc a signé avec son homologue rwandais pour en finir avec les groupes armés dont les FDLR. Et d’ailleurs ils ont participé à l’opération que mène les FARDC et qui a conduit à la neutralisation du chef rebelles des FDLR le Général Sylvestre Mudacumuta, certaines de leurs positions se trouvent à Kitshanga et parfois ils font de navettes entre Kitshanga , Mweso », a précisé une source militaire contactée.

Mais les FARDC dément catégoriquement la présence des forces étrangères et réitèrent sa détermination d’éradiquer seule les groupes armés en toute indépendance.

« L’armée congolaise est déterminée à bouter dehors les groupes armés locaux et étrangers mais elle pourra le faire seule en toute indépendance sans aucune intervention des armes étrangers. Nous allons seulement partager les renseignements chacun étant dans son pays sans intervenir sur le sol congolais », a dit pour sa part le Général Léon KASONGA porte parole des FARDC.

Signalons que ces révélations interviennent alors que les FARDC ont débuté les opérations farouches contres les rebelles Ougandais ADF qui sèment la désolation dans le territoire de Béni.

La Rédaction

English English French French Swahili Swahili