Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable

Science - Solidarité - Développement
ISESOD-GOMA
Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT)
Gestion de Projet de Développement (GPD)
Communication et Résolution des Conflits (CRC)
Gestion des Micro-Entreprises (GME)
Gestion de l’Environnement (GE)

Masisi : Réhabilitation du pont Muheto, Le Ministre provincial de l’intérieur suspend la contribution de 5000FC initiée par la chefferie de Bashali (Nord-Kivu)

Le Ministre Provincial de l’intérieur Sebishimbo Rubuga Jean Bosco a suspendu à travers un arrêté No 025 /629/ MINATEDSOPIP/NK/2019 du 21 Octobre 2019, la contribution de 5 000 Francs congolais, initiée par la chefferie de Bashali pour la construction du pont de Muheto sur la rivière Rushoga.

Une contribution que plusieurs réactions des forces vives ont qualifié « d’illégale ».

Lire aussi :
https://larepublique.net/masisi-une-taxe-de-5-000-fc-imposee-a-la-population-de-bashali-pour-la-construction-du-pont-de-muheto-nord-kivu/

Selon le patron de la territoriale en province, cette initiative risque de troubler la quiétude de la population.

« Nous avons appris par la voie des ondes la perception de 5 000 Francs congolais par ménage dans votre ressort, une perception n’ayant pas une base légale qui créé des remous au sein de la population de la chefferie de Bashali et qui risque de troubler l’ordre public dans la chefferie », a signifié le ministre de l’intérieur au Chef de chefferie.

« On ne peut pas se réveiller et instaurer une contribution (taxe) qui n’est pas dans le budget de la chefferie ni dans celle de la province. Par conséquent, nous demandons à l’immédiat de sursoir cette perception jusqu’à nouvel ordre », a décidé le Ministre Jean-Bosco Sebishimbo Rubuga.

Notons qu’en début du mois d’octobre, certains habitants de la chefferie de Bashali avaient dénoncé la perception illicite de la taxe instaurée pour la réhabilitation du pont de Muheto, jeté depuis mi-septembre 2019.

Lire aussi :
https://larepublique.net/masisi-le-trafic-goma-masisi-walikale-bloque-suite-a-leffondrement-dun-pont-pres-de-mushaki-nord-kivu/

Le Gouvernement provincial du Nord-Kivu a trouvé une autre alternative en plaçant une passerelle provisoire en attendant la réhabilitation effective de ce pont.

BARAKA MUNYAMPFURA Héritier

English English French French Swahili Swahili