Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Lubero : Reddition d’un élément du groupe Maï-maï Fpp/Ap à Kitsombiro (Nord-Kivu)

Un milicien Maï Maï exhibe les armes qu’il a dérobées à Kiwandja. ( Photo : AFP )

Il est désormais ex-combattant, il s’agit d’un élément du groupe Maï-maï Front de Patriotes pour la paix Fpp/Armée du peuple du général autoproclamé Kabido.

Les autorités administratives et sécuritaires de Lubero qui confirment cette reddition, renseignent que cet ex-milicien s’est rendu auprès des autorités militaires à Kitsombiro, 30 Km de Lubero-centre, chef-lieu du territoire.

« C’est un jeune garçon du groupe Fpp/Ap qui s’est rendu ce Mardi 15 Septembre au camp militaire de Kitsombiro. Il est venu avec une arme Aka 47 et certains effets de guerre. Il serait venu de Fatugha à l’ouest du territoire », fait savoir le commandant de la police nationale congolaise en territoire de Lubero, le colonel Nyombi Kotakoli Bernard.

Tout en affirmant que la situation sécuritaire reste calme sur l’ensemble du territoire de Lubero, cet officier de la Police appelle tous les autres membres du groupe Fpp/Ap de Kabido à suivre l’exemple de ce jeune garçon pour l’avenir du pays.

Le groupe Fpp/Ap occupe actuellement toutes les positions jadis sous la houlette des Nduma Defense of Congo Rénové aile de Guidon. Il y’a peu, ce mouvement a exprimé l’intérêt de se rendre avec un effectif de plus 2 000 combattants. Une volonté qui n’a jamais été matérialisée. Le porte-parole de ce groupe Maï-maï accuse le gouvernement congolais d’être à la base du retard observé dans le processus. Mais de l’autre côté, les dirigeants du pays pensent que les éléments de Kabido sont loin de concrétiser leur promesse car ils n’ont pas accepté l’appel à la cessation des hostilités dans leurs zones respectives pour un processus fiable.

Ils les invitent à prendre les dispositions nécessaires du programme Ciap-Ddr s’ils veulent renouveler leur engagement.

Asaph LITIMIRE