Groupe de presse La République

Groupe de presse la République

English English French French Swahili Swahili

GOma : l’Agence congolaise de Grands Travaux (ACGT) déterminée à terminer les travaux du nouveau stade de Goma.

En construction dans le quartier Lac Vert à Mugunga à une quinzaine de kilomètre de la ville de Goma, le nouveau stade en est déjà à l’étape de la pose de la pelouse synthétique. C’est grâce à un financement obtenu du Programme Sino-Congolais et à l’Agence congolaise de Grands Travaux qui a assuré la surveillance des travaux.

Après la construction de la structure du bâtiment, et les travaux d’alignement du niveau de l’air de jeu qui ont pris énormément de temps, un cloisonnement de l’intérieur de la structure a permis de ressortir les pièces utiles dont les vestiaires, les bureaux administratifs, les sanitaires, et tant d’autres encore.

Présentement, c’est l’étape de la pose de la pelouse synthétique, une réalisation faite par une équipe d’experts arrivée de Turquie, assistés d’une forte équipe de l’Agence congolaise de Grands Travaux , dont la mission de contrôle. Après quelques jours de travail marqués notamment par la vérification de la topographie de l’aire de jeu, et le déroulement, après avis favorable de différentes parties, de la pelouse artificielle, une délégation chargée de la réception technique de l’ouvrage est arrivée de Kinshasa.

Composée notamment du superviseur des travaux exécutés dans le cadre du Programme Sino-Congolais à l’ACGT l’ingénieur Mao Ntumba, et l’expert en infrastructures au ministère de sport l’ingénieur Dieudonné Bofala, cette mission est venue aussi pour superviser et certifier ces travaux de la pose de la pelouse synthétique.

Interrogé par la presse de la capitale touristique du Nord Kivu, l’ingénieur Bofala a dit ce qui suit :

«Notre présence ici c’est juste pour finir avec la pelouse artificielle. Tout le système de drainage est en bon état après vérification. Les amoureux de ballon rond ont déjà un stade olympique de dix milles places, 2 vestiaire et bien tant d’autres choses, on a presque tout.»

Pour Mao Ntumba, superviseur de ces travaux, les gros des défis sont à présent derrière. Actuellement le cap est résolument mis sur les travaux de finition. Il précise que ce projet a été lancé en 2017 avec un budget de 10 millions de dollars américains et cela était pour la première phase.

Un financement supplémentaire sera utile pour boucler la deuxième phase qui concerne notamment l’aménagement de la voie d’accès au stade, l’aménagement des aires de stationnement, la connexion du stade à une ligne d’approvisionnement en courant électrique, les travaux de calepinage notamment dans les zones des sanitaires.

Un autre responsable à se livrer à la presse est le Chef d’antenne De l’ACGT pour le grand Kivu, Isaac Kanfua.

Ce dernier a renseigné que ce projet qui a démarré avec le Gouverneur julien Paluku, a reçu le soutien de toutes les autorités qui se sont succédé à la
tête de la province. Il a fait savoir qu’un match test est projeté pour les tous prochains jours pour évaluer le comportement de la pelouse.

Mardi 28 décembre il a été procédé aux derniers travaux de réglage de l’air de jeu et de reprendre du sable sur la pelouse synthétique avant la pose des granulats en caoutchouc autrement appelé élastomère. Ce sont ces éléments qui rajouteront une élasticité dans le rebondissement du ballon sur cet air de jeu.

Ce stade construit à environ 13 km de la ville de Goma, dans le quartier Lac Vert à Mugunga, a une capacité de 10 milles places. Cette construction moderne va assurément attirer des nouveaux occupants dans la zone, car apportant le développement. Il faut aussi dire que l’aménagement de ce terrain à l’Est de la République Démocratique du Congo par le gouvernement de la République aura un impact positif sur le développement du football en particulier, et sur le sport en général.

Huguette Mpipo