Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable
ISESOD-GOMA
- Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT) - Gestion de Projet de Développement (GPD) - Communication et Résolution des Conflits (CRC) - Gestion des Micro-Entreprises (GME) - Gestion de l’Environnement (GE)
.
Proposez votre publicité ici
au +243893751980

Goma: La Lucha exige la démission sans délai de Guy Kibira

Monsieur Guy Kibira Ndoole à qui l’on demande de démissionner est à la tête du Conseil Provincial de la Jeunesse du Nord-Kivu depuis 2011 pour une durée de deux ans. Il aurait donc fini son mandat en 2013. De 2013 à 2019 cela fait Sept ans que ce monsieur confisque le pouvoir des jeunes à ses fins personnelles.Rappel un communiqué de ce mouvement citoyen publié ce matin.


Plusieurs organisations des  jeunes ont réclamé sans suite les élections à la tête du Conseil Provincial de la Jeunesse du Nord-Kivu.La response des autorites reste la même “Il y a pas de budget pour organiser ces élections.”

Face à cette situation, la Lucha Rdc Afrique refuse de rester observateur ou complice.

Elle soutient la démarche des étudiants du Nord-Kivu qui demandent à Monsieur Guy Kibira Ndoole de déposer sa démission au ministère provincial de la Jeunesse au nom de la paix dans moins 96 heures.
Dépasser les 96 heures, la lucha dit qu’elle va juste comprendre que ce Monsieur Guy Kibira Ndoole n’engage plus les jeunes du Nord-Kivu de près comme de loin.

La lucha est loin de lancer cette affaire, “ Nous comptons rencontrer le Chef de Division de la Jeunesse du Nord-Kivu et le Ministère de la Jeunesse afin d’envisager déjà une équipe de crise qui doit organiser les élections sur les contributions financières de nos organisations et mouvements respectifs.”martele le communiqué.

La Lucha Rdc Afrique promet la non-violence dans cette démarche et souhaite à ce que toutes ces recommandations soient suivies à la lettre par les organisations des jeunes pour une cohésion sociale.


Thierry Kayandi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

English English French French Swahili Swahili