Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable

Science - Solidarité - Développement
ISESOD-GOMA
Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT)
Gestion de Projet de Développement (GPD)
Communication et Résolution des Conflits (CRC)
Gestion des Micro-Entreprises (GME)
Gestion de l’Environnement (GE)

Ebola : Les agences de transport en commun appelées à redoubler la surveillance épidémiologique (Service du tourisme)

Un bus d’une agence de transport en commun du Nord-Kivu

Pour faire face à la maladie à virus Ebola, le service du tourisme de la ville de Butembo (Nord-Kivu) demande les agences de transport en commun en province, à accentuer la surveillance épidémiologique auprès des voyageurs. Cette déclaration intervient quelques jours après, la déclaration d’un cas positif d’Ebola, qui serait venu de la province de l’Ituri via un bus de transport en commun.

‹‹ Le service de tourisme est un service d’accueil, en ville de Butembo nous sommes en train d’accueillir plusieurs personnes venues de partout alors que nous sommes dans une région touchée par Ebola. Nous appelons les responsables des agences de voyages de faire respecter les normes d’hygiène auprès de leur client pour éviter la propagation de cette maladie ›› exhorte Monsieur Daniel, chef de tourisme à butembo.

Il demande ainsi les agents engagés dans la riposte de renforcer la surveillance épidémiologique dans des agences de voyages.

‹‹ Pour y arriver, nous demandons aux équipes de riposte de renforcer les agences de voyage par des matériels pouvant faciliter la surveillance épidémiologique. Une nouveauté que nous voulons ajouter dans ce domaine de voyage, c’est de maximiser les termoflash et le
système de désinfecter les pieds avant d’entrer dans le véhicule. On peut se laver les mains mais si les pieds ne sont pas désinfectés, ce tout le véhicule qui sera contaminé ››
explique-il.

Le numéro un du tourisme en ville de Butembo regrette car jusque-là, il y’a centaines agences qui n’ont pas des dispositifs de lavages des mains. Il demande aux équipes techniques de la riposte de leurs doter ces kits pour renforcer la prévention.

Bienfait Chishibanji

English English French French Swahili Swahili