Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Culture : « A Goma il n’y a pas des mécènes ni producteurs mais ceux qui abusent des artistes », El Weezya

El Weezya Fantastikoh Photo tiers

L’artiste musicien de renom de la ville de Goma est sorti du silence pour dénoncer plus haut ce que ces paires murmurent plus bas, « les soient disant producteurs et mécènes qui exploitent les musiciens locaux» selon ses dires dans actu stars, une émission télévisée sur hope chanel tv.

Le géniteur de 3x Sweety, El Weezya Fantastikoh se dit choquer de voir que certaines personnes amoureuses de la musique en ville de Goma s’arrogent le statut de mécène et producteur par défaut.

« C’est de fois révoltant de voir quelqu’un qui te fait 50 ou 100 dollars dire partout dans la ville qu’il est devenu ton producteur ou mécène et exige qu’il soit chanté dans ton album, je ne manche pas mes mots, à Goma il n’y a pas des mécènes ni producteur et je l’ai dit récemment à Fally Ipupa à Kisangani quand il m’a posé la question. Personne ici à Goma ne peut te produire une chanson audio, le clip et faire sa promotion. Moi je suis en plein tournage d’un clip qui me va au-delà de 2 000 dollars américains alors quand tu viens avec ces montants minables que nous ne manquons pas aussi comme artistes, il faut être humble que dire ça et là que vous êtes producteur », rétorque d’un ton ferme l’artiste musicien.

Ainsi El Weezya Fantastikoh sollicite aux amoureux de la bonne musique de Goma d’être comme ceux de la capitale Kinshasa qui savent valoriser les artistes musiciens et savent être conséquents quand il faut prendre en charge les musiciens et sont animé d’un esprit de sponsoring et de mercenariat.

Notons que cette étoile pas la moindre de la ville touristique de Goma est ce dernier temps en parfaite relation avec le patron de l’orchestre F’Victeam, Fally Ipupa Nsimba et promet dans les prochains jours une collaboration.

« Je pars à Kinshasa d’ici Novembre pour finaliser les différents contrats et réaliser quelques œuvres avec mon grand Fally Ipupa », poursuit-il.

Rappelons que c’est le 5 octobre dernier que Fally Ipupa a pour la première fois présenté El weezya ‘’Mutawala’’ à ses fanatiques de Kisangani où le King Aigle avait deux grands shows, l’un au stade Lumumba et l’autre à l’hôtel Palm Beach.

Valéry Mukosasenge