Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable

Science - Solidarité - Développement
ISESOD-GOMA
Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT)
Gestion de Projet de Développement (GPD)
Communication et Résolution des Conflits (CRC)
Gestion des Micro-Entreprises (GME)
Gestion de l’Environnement (GE)

Butembo : La prolifération des boissons fortement alcoolisées, un des facteurs de l’insécurité dans la ville et environs (véranda Mutsanga)

Vue aérienne de Butembo, dans la province du Nord-Kivu, en République démocratique du Congo , photo tiers

La boisson fortement alcoolisée constitue une influence négative dans la communauté selon la Véranda Mustanga, un groupe de pression citoyenne de la ville de Butembo (Nord-Kivu). Ce groupe de pression l’a fait savoir dans une déclaration faite ce weekend dernier à la presse.

La Véranda Mustanga pense que la consommation excessive de l’alcool occupe actuellement une place importante dans le monde et surtout dans les pays en développement.

« L’excès de la consommation de l’alcool entraîne beaucoup des difficultés comme des troubles mentaux, la diminution des facultés intellectuelles, les problèmes au niveau de l’estomac ainsi que la cirrhose de foi », précise ce document.

Surprise par l’ampleur du phénomène de l’alcoolisme en ville de Butembo, la véranda Mutsanga parle de l’insécurité qu’alimente la prolifération des boissons fortement alcoolisées.

« La population du Nord-Kivu se dissimule petit à petit. La vente de la boisson fortement alcoolisée est l’un des facteurs à la base de l’insécurité observée partout dans la province et plus particulièrement dans la ville de Butembo », s’inquiète-t-elle.

Pour rappel, l’ancien gouverneur de province Julien Paluku Kahongya avait pris une décision de la non commercialisation de certaines liqueurs, de leurs destruction et de la fermeture de toutes les maisons et boutiques dans lesquelles des boissons fortement alcoolisées jugées impropre à la consommation.

S’appropriant cette décision du gouverneur de province, l’ancien maire de Butembo avait à travers une lettre administrative, demandé à ses services compétents d’épargner la population de son entité des conséquences néfastes des boissons fortement alcoolisées.

Dans sa déclaration, la Véranda Mutsanga dénonce l’augmentation des maisons de fabrication.

Bienfait Chishibanji

English English French French Swahili Swahili