Groupe de presse La République

Goma:  Un citoyen lynché après avoir filmé des armes lourdes des FARDC à Mugunga

Un drame s’est produit le matin de ce jeudi 30 mai à Mugunga Kimachine, en ville de Goma au Nord-Kivu. Un citoyen a été lynché par des habitants en colère après avoir été surpris en train de filmer des armes lourdes des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC). 

Selon des témoins sur place, l’homme aurait été accusé d’être un complice du M23, un groupe rebelle actif dans la région depuis plusieurs années maintenant.  

«Son téléphone est une preuve, il filmait une arme lourde, il avait déjà envoyé les photos aux membres du M23, nous avons longtemps souffert, nous ne pouvons pas tolérer que quelqu’un pour ses intérêts continue de nous enfoncer», a déclaré un habitant du quartier.

Cet incident survient alors que des combats intenses opposent depuis ce matin l’armée congolaise et les rebelles du M23 sur plusieurs fronts dans les territoires de Rutshuru et Masisi. L’armée congolaise utilise des armes lourdes pour cibler les positions de la coalition M23-RDF-AFC autour de la cité de Sake.

La situation reste tendue dans la région. Les populations civiles sont les premières victimes de ces violences. Il est important de rappeler que la justice populaire est illégale et ne peut en aucun cas être justifiée. 

        Marasi Bénédicte Zoé