Groupe de presse La République

Nouveaux Bombardements à Goma: une dizaines des morts et plusieurs blessés à Mugunga 

Une bombe en provenance des positions du M23 a explosé ce matin dans le camp de déplacés de Bushagala, non loin de l’église de la 8ème CEPAC dans le quartier Lac-Vert en commune de Goma, faisant plusieurs morts et blessés graves.

Selon le chef de quartier Lac-Vert, Dédési Mitima, un bilan provisoire fait état d’une dizaine des morts et plusieurs blessés. Les victimes sont majoritairement des femmes et des enfants qui ont été surpris par l’explosion alors qu’ils se trouvaient dans le camp dans leurs  maisons  de fortunes.

L’attaque a eu lieu vers 9h00 du matin, alors que les habitants du camp vaquent à leurs occupations quotidiennes. La bombe a explosé dans une zone densément peuplée, ce qui explique le nombre élevé de victimes.

Les blessés ont été évacués vers l’hôpital CEBCA, les cadres de base se sont rendus sur le lieu pour s’enquérir de la situation.

Aspirine espoir  militant du mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) déplore  cet énième bombardement sur les populations civiles déplacées de guerre,il appelle  les autorités à assurer la sécurité  de populations civiles. 

Signalons  que jusqu’à présent le M23 n’a pas encore revendiqué la responsabilité de cette attaque, mais les autorités locales accusent le groupe rebelle d’en être l’auteur.

Cette attaque est la plus récente d’une série de violences qui ont frappé la ville de Goma et ses environs ces dernières semaines. Le M23 a intensifié ses offensives contre les forces gouvernementales, provoquant le déplacement de milliers de personnes vers la ville touristique de Goma où  la situation  humanitaire devient de plus en plus précaire.

     Marasi Bénédicte Zoé