Groupe de presse La République

« Envisager d’engager une action en justice contre le cardinal Ambongo est la goutte d’eau qui fait déborder le vase » (Fayulu)

Le procureur général près la Cour de cassation, Firmin Mvonde, a ordonné, samedi 27 avril 2024, au procureur général près la Cour d’appel de Kinshasa-Matete d’ouvrir une information judiciaire contre l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Fridolin Ambongo Besungu.

Sur son compte X, l’opposant Martin Fayulu qualifie la démarche du procureur général près la Cour de cassation d’une goutte d’eau qui fait déborder le vase.

À l’en croire, les propos du cardinal Ambongo, dans le cadre de sa mission prophétique, sont partagés et acceptés par la majorité de congolais.

« Il ne fait aucun doute que le régime illégitime de M. Félix Tshisekedi prend une déviation progressive, incontrôlée et dangereuse pour notre pays. Envisager d’engager une action en justice contre le cardinal Ambongo est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Les propos du cardinal, dans le cadre de sa mission prophétique, sont partagés et acceptés par la majorité des congolais », écrit le président du parti ECIDé.

Et d’ajouter : « J’en appelle à la vigilance de tous les congolais et je leur demande de se tenir prêts à faire échec à cette action de provocation visant à réduire tout le monde au silence et à consolider la dictature en cours. Cela ne passera pas ».

À noter que le procureur général près la Cour de cassation accuse le prélat catholique de faux bruits, incitation des populations à la révolte contre les institutions établies et attentat contre les vies humaines.

Josué Bengbazo
Actu 30 / MCP, via mediacongo.net