Groupe de presse La République

Nord-Kivu : Le député provincial Aisé Kanendu ne trouve pas la raison d’organiser la table ronde sur l’évaluation de l’état de siège

La table ronde pour trancher sur la continuité ou non de l’état de siège est annoncée pour le mois de Juin 2023 à Kinshasa. Préalablement annoncé par le Président de la République, c’est le premier ministre congolais qui l’a confirmé en visite humanitaire et sécuritaire clôturée le 28 Mai 2023 à Goma (Nord-Kivu).

Jean Michel Sama Lokonde a rencontré les différentes couches de la population, les députés provinciaux et les deux gouverneurs du Nord-Kivu et de l’Ituri sur l’évaluation de l’état de siège. Aisé Kanendu, député provincial du Nord-Kivu, estime que les recommandations déjà formulées lors de ces différentes consultations sont suffisantes pour orienter l’action du gouvernement.

« Le Gouvernement Sama Lokonde a fait sourd d’oreilles en maintenant l’état de siège malgré son échec qui n’est plus à démontrer. Nous sommes sidérés d’apprendre les travaux préparatoires de la table ronde pouvant décider du maintien ou pas de l’état de siège, c’est une manœuvre dilatoire pour déséquilibrer le trésor public. Nous demandons la levée pire et simple de l’état de siège. Nous avons formulé des recommandations mais elles n’ont pas été acceptées car cette mesure exceptionnelle a été prorogée plusieurs fois sans tenir compte de la volonté du peuple », a réagit Aisé Kanendu sur le téléphone de la République.net.

C’est depuis le 6 Mai 2021 que le Président Félix Tshisekedi a décidé la mise en place de l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri. 2ans après, la situation sécuritaire n’a toujours pas été améliorée dans ces deux provinces.

Trésor Wayitsomaya