Groupe de presse La République

Nord-Kivu : Le LGD de Matata Ponyo se classe en ordre utile pour les élections dans le territoire de Lubero

Leadership et la Gouvernance pour le Développement (LGD), c’est le nom du parti politique de l’opposant Matata Ponyo Mapon. Alors que ses drapeaux flottent dans des grandes agglomérations comme Lubero-centre, Kirumba, Kayna et Kanyabayonga, c’est la toute première fois qu’il réunit les gens pour une matinée politique.

« Nous avons toujours vu le drapeau mais sans savoir de quoi ou de qu’il s’agit. Rouge et blanc, venons d’apprendre que c’est un parti politique LGD de l’ex-premier ministre Matata Ponyo », fait savoir un enseignant de Lubero-centre.

Le 22 Mai, le Secrétaire Général national adjoint du LGD est arrivé à Lubero-centre, Chef-lieu du territoire de Lubero. « Une mission purement politique pour préparer les prochaines échéances électorales ».

« Nous avons mené une mission avec plusieurs objectifs dont faire savoir le parti à la population, parler du processus électoral, vérifier et confirmer les candidats qui sont sur nos listes pour le territoire de Lubero mais aussi identifier les nouveaux […] », fait entendre Buddy Mukadi.

Pendant deux jours, Buddy Mukadi et son équipe ont étudié les faisabilités d’avoir des bons candidats qui répondent aux attentes du peuple. Étant un parti politique de l’opposition, le LGD veut un changement du paradigme à tous les niveaux.

« Nous avons montré à la population que la sélection des candidats du LGD n’est pas un travail imaginaire. Nous avons besoin des gens qui incarnent le leadership et la gouvernance pour que ce pays atteigne le changement qu’il mérite. Et ce, nous nous sommes appuyés sur les membres de la société civile, les couches des jeunes, les femmes leaders au sein des communautés. Nous venons d’échanger avec eux sur la vision de notre leader Matata qu’ils connaissent déjà », précise Buddy Mukadi.

Pour y arriver, les différentes couches intellectuelles de la population ont été reçues dans une matinée politique. Mais peu avant, des consultations privées ont été menées. Le LGD se range ainsi en ordre utile pour la bataille électorale de 2023.

« L’ancien premier ministre Matata Ponyo qui nécessairement doit arriver à Lubero a travaillé sur l’indépendance économique de la République Démocratique du Congo. Il est donc allié à Lumumba qui a centré son travail sur l’indépendance politique. Des hommes et femmes qui incarnent son leadership sont ici à Lubero. Ils se classent déjà en ordre utile pour les élections », renchérit le secrétaire général adjoint du LGD en RDC.

Après l’assise, certains jeunes de Lubero ont manifesté l’intérêt d’accompagner la politique du LGD.

« Connaître Matata grâce à son parti politique c’est lui manquer de respect. Il est connu dans ce pays pour la stabilisation macro économique. Aujourd’hui nous sommes en train d’observer la dépréciation de la monnaie congolaise face aux devises étrangères. C’est par manque d’une bonne gouvernance dans le secteur économique. Matata a stabilisé ce secteur qui est important pour le décollage du pays. Une fois Président, il peut faire mieux car c’est une valeur non négligeable pour ce pays. Le minimum que nous devons faire pour reconnaître son travail c’est l’accompagner dans sa lutte politique », réagit Dany Syakoma, jeune de Lubero-centre.

La délégation nationale du LGD poursuit sa mission à Kirumba et Kanyabayonga au sud du territoire.

Il sied de préciser que le parti politique Leadership et la Gouvernance pour le Développement (LGD) mène aujourd’hui sa lutte dans le quadripolaire de l’opposition. C’est au côté d’Ensemble pour la République de Moïse Katumbi, ECIDÉ de Martin Fayulu et Envol de Denis Sessanga.

Asaph LITIMIRE