Groupe de presse La République

ESU: le ministre de tutelle s’engage à accroître le nombre de femmes professeures en RDC

Muhindo Nzagi a pris cet engagement à l’occasion de la clôture du mois de mars dédié à la femme. C’est au cours d’une journée scientifique organisée ce lundi 27 mars à l’Institut Supérieur des Arts et Métiers de Kinshasa. C’est sous le thème interpellateur de :«femme congolaise, enseignante à l’ESU. Quel impact ?», que cette journée a été organisée.

Devant les participants, le patron de l’enseignement supérieur congolais a rappelé, la vision du gouvernement sur la femme.
«Il est facile de dire avec raison que les femmes ne sont pas représentées. Mais il est de notre responsabilité de créer les conditions qui permettent aux femmes d’émerger»,a t-il dit.

Illustrant ces propos, le ministre renseigne qu’il a par exemple résolu de nommer une femme responsable de l’intendance générale de Lubumbashi. Celle-ci s’était démarquée dans son souci de réhabiliter et équiper les homes de l’université de Lubumbashi.

Le ministre Muhindo Nzangi a invité les acteurs du secteur de l’Enseignement supérieur et universitaire à conjuguer des efforts pour accompagner les femmes. Tout en précisant que celles-ci doivent également se démarquer par le travail.

Faisant allusion à la relève qu’il faut préparer à l’ESU, le ministre Muhindo Nzangi énonce son raisonnement en ces termes : « nous n’avons pas suffisamment des professeures, il est important d’orienter les jeunes filles intelligentes vers une bonne formation pour devenir professeures », a-t-il déclaré.

Pour rester cohérent avec sa vision de pousser les femmes à devenir professeures, le ministre a enclenché le processus de création des écoles doctorales dans le domaine des arts, métiers, techniques médicales et instituts pédagogiques.

Inscrit dans la vision du Chef de l’Etat relative à la masculinité positive, Muhindo Nzangi a, avant de clore son allocution renseigné que le processus de distribution des véhicules aux professeurs accordera une attention particulière aux femmes professeures.

Rédaction