Groupe de presse La République

Nord-Kivu:difficile prise en charge des lépreux et tuberculeux dans leurs zones de déplacement

La coordination provinciale du Nord-Kivu de la Ligue Nationale Antituberculeuse et Antilepreuse du Congo, LNAC- NK alerte sur la situation difficile que traversent les personnes atteintes par la lèpre et la tuberculose lors du déplacement massif des zones sous occupation par des rebelles du M23 notamment à Masisi et Rutshuru ainsi que dans d’autres territoires minés par l’insécurité.

Dans une alerte dont la rédaction de la république.net a reçu copie ce jeudi 9 février 2023, cette organisation évoque plusieurs lacunes auxquelles sont confrontés les malades dans leurs nouvelles demeures. Elle émet des inquiétudes sur leur accès aux structures de santé spécialisées pour leur traitement dans les zones de refuge.
«Plusieurs malades dont les enfants, femmes enceintes et personnes âgées et plus particulièrement des malades tuberculeux et lépreux auront la difficulté de rejoindre leurs structures des soins pendant ces déplacements liés aux affrontements entre les FARDC et les groupes armés en province du Nord Kivu surtout dans les territoires», peut-on retenir de ce document.

Pour faire face à cette maladie, cette structure lance un appel à toute personne présentant des symptômes y relatifs à se faire dépister dans le centre de santé le plus proche de son milieu de refuge en termes de mesures de lutte.

Elle appelle l’Etat congolais à se pencher sur la situation humanitaire mais également à fournir plus d’efforts dans le rétablissement de la paix en province du Nord-Kivu coincée par des conflits armés depuis plus de vingt ans.

Trésor Wayitsomaya