ESU: Formation militaire des étudiants, Muhindo Nzangi obtient le soutien du Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense

Dans l’objectif de répondre à l’appel lancé par le Chef de l’Etat dans la mobilisation de Congolais pour mettre fin à l’agression du Rwanda à l’Est de la RDC, le ministre Muhindo Nzangi, après avoir proposé avec les acteurs de l’ESU la semaine dernière une réforme qui favorise la préparation des étudiants congolais à la formation militaire, s’active dans le processus de réalisation de cette grande réforme patriotique. C’est le sens même de la réunion tenue ce mardi 22 novembre au Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense ( Chesd) à laquelle ont pris par le ministre de l’ESU et le général-major Professeur Augustin Mamba Mubiayi, commandant du Chesd. 

À l’issue de la réunion, le patron de l’ESU, motivé, devant la presse, explique l’essentiel de sa rencontre avec les dirigeants du Chesd : “Nous sommes venus au Chesd pour recevoir différentes orientations techniques par rapport à la proposition de la préparation des étudiants à la formation militaire dès l’année Académique prochaine avec, effectivement les recommandations du ministre de La Défense », a déclaré Muhindo Nzangi avant de préciser que « le Chesd est l’organisation habileté à donner cet avis technique et aussi voir comment faire pour des modalités pratiques de cette formation. »

À la question de savoir si le Chesd est prêt à accompagner cette grande réforme de l’ESU, le général-major professeur Augustin Mubiayi Mamba répond par l’affirmative: « Le Chesd étant le creuset de cette inspiration stratégique, c’est tout à fait normal que l’on discute avec le ministre de l’ESU sur les orientations à prendre sur les modules qui peuvent être donnés dans les universités afin de préparer les jeunes à avoir l’esprit de La Défense. Voilà pourquoi nous avons accueilli cette proposition et nous sommes prêt à accompagner le ministre de l’ESU jusqu’au bout.», a-t-il soutenu. 

Le Chesd, poursuit le général-major Augustin Mubiayi Mamba, est la haute école qui donne cette formation en stratégie, en même c’est le cadre d’inspiration  stratégique dans la politique de La Défense. 

Pour le général-major, dans la politique de La Défense que vient d’adopter notre gouvernement, « il y a également un aspect qui touche au patriotisme des jeunes et ce patriotisme cadre avec la formation militaire. Aujourd’hui, nos universitaires ont besoin d’avoir quelques notions sur la formation militaire pour qu’enfin qu’ils sachent  comment défendre leur pays », a-t-il estimé. 

   Redaction