Lubero:la sous division de l’EPST de Kirumba rassure de l’intégration des élèves déplacés de guerre du M23 dans écoles de la place

La Sous Division de Kirumba de l’EPST en territoire de Lubero appelle les parents d’élèves déplacés fuyant la guerre du mouvement terroriste du M23/RDF du Rwanda dans le territoire de Rutshuru à procéder à l’inscription des enfants au sein des différents établissements scolaires de cette entité.

Cet appel a été lancé par Richard Muvunga sous-proved en sous-Division de Kirumba ce dimanche 20 novembre 2022 dans un entretien avec la presse locale.

Au travers son message, il se dit très inquiet de l’encadrement de ces enfants hors des milieux éducatifs en cette période où leur milieu d’origine est coincé par des affrontements entre les FARDC et le M23. Au même moment, il évoque la nécessité de les intégrer dans les écoles de sa juridiction pendant leur séjour en territoire de Lubero.

«Nous lançons un message à tous les parents des élèves déplacés à tous les niveaux, maternelle,primaire et secondaire de les faire participer aux enseignements. il fallait qu’on les insère parmi les autres et les chefs d’établissements doivent les inscrire gratuitement. Certains sont encore à la maison, ça nous inquiète parce que l’année scolaire est en train d’avancer,le programme c’est le même, ils vont continuer avec la matière,ils sont les bienvenus»,dit-il.

Dépourvu des objets classiques dans leur nouveau demeure, ce haut cadre de l’EPST rassure les apprenants sur leur prise en charge dans les écoles où ils seront de nouveau inscrits.

«Nous avons déjà lancé une campagne d’aide aux parents de la sous division de kirumba de contribuer pour aider les élèves déplacés qui commence dès ce lundi 21 novembre jusqu’à jeudi 24, et le samedi on va distribuer les biens récoltés aux ayant droit.chacun apportera selon sa capacité, cahiers, stylos, vivres, habits.nous demandons aux parents et à tous les autres personnes de bonne volonté à venir assister les déplacés», peut-on retenir de son discours.

Il est ainsi invité aux parents déplacés ayant des élèves à tout âge confondu dans leurs lieux de refuge de les dépêcher dans les écoles les plus proches afin de leur garantir une bonne instruction malgré leur état actuel.

Pour rappel, c’est depuis plus de quatre mois que la moitié du territoire de Rutshuru est sous occupation du M23. Les enseignements ont été rompus à tous les niveaux dans plusieurs agglomérations suite à l’activisme accru de ce mouvement rebelle.

Trésor Wayitsomaya