Grands lacs : Tension entre Kinshasa et Kigali, le gouvernement congolais réagit au communiqué du Rwanda

En s’appuyant sur un communiqué de son pays voisin rendu public ce lundi, le gouvernement congolais par le chef de son porte parole, Patrick Muyaya, a affirmé que le Rwanda se cache derrière les rebelles du M23 qui depuis plus de 7ans menacent la stabilité de la RDC. C’est dans un communiqué rendu public ce mardi 25 octobre 2022 dont une copie est parvenue à la rédaction de larepublique.net que la RDC a fait savoir sa position.

« La teneur du communiqué relève un nouvel aveu clair et irréfutable que c’est le Rwanda qui est derrière le M23. Car comment comprendre qu’un gouvernement étranger prenne La Défense d’un groupe armé , de surcroît terroriste dans un autre État, comment vouloir dénier à une armée nationale son devoir légitime de remplir sa mission constitutionnelle de protéger sa population et les institutions légales face à des terroristes qui n’ont pour objectif que de semer mort et désolations ? », se demande Patrick Muyaya.

Il a conclu en disant que les actions du Rwanda révèle la méfiance contre toutes les procédures faites par les différents chefs d’états pour l’instauration d’une paix durable en République démocratique du Congo.

« Cette position du Rwanda contrarie ses engagements souscrits dans différents processus de paix à Nairobi , à Luanda et à New-york autour du président français, Emmanuel Macron,où toutes les parties ont convenu convenu de mettre fin aux groupes armé notamment le M23 »

Patricia Zamwana