Groupe de presse La République

Masisi : Le Conseil de la jeunesse plaide pour l’évaluation des travaux de réhabilitation de la route Sake-Masisi-Kashebere

Le Conseil Territorial de la Jeunesse du territoire de Masisi plaide auprès des autorités de la province du Nord-Kivu l’évaluation en mi-parcours des travaux de réhabilitation de la route Sake-Masisi-Kashebere exécutés par la société PREMIDIS.

Cette demande a été faite ce lundi 21 février par le président de cette structure juvénile, Lwambo Mupfuni, qui recommande aux autorités provinciales d’élargir cette évaluation à  la société civile et autres autorités de base.

Dans un communiqué, celui-ci s’indigne de l’état de détérioration dans lequel se trouve ce tronçon routier en dépit des travaux en cours exécutés par la société PREMIDIS.

«Le CTJ Masisi constate que depuis le début des travaux, la société PREMIDIS a prouvé ses limites car l’état de la route se détériore au jour le  jour au lieu de s’améliorer. Nous constatons malheureusement que la société PREMIDIS n’a pas eu son temps de faire les études environnementales dignes de son nom car la manière dont ils sont entrain de faire les travaux et le contexte environnemental de cette route de Masisi ne nous rassure pas des bons résultats » laisse entendre Lwambo Mupfuni.

Et de prévenir, «Le CTJ Masisi n’acceptera pas que l’argent affecté à ces travaux soit encore une fois un fonds perdu comme dans le passé, la route de Masisi n’est pas un lieu de stage»

Accompagné d’une grande délégation venue du chef-lieu de la province, le Gouverneur du Nord-Kivu, le lieutenant général Constant Ndima Kongba avait lancé le 24 novembre 2021 à Kashebere (dans le territoire de Masisi) les travaux de réhabilitation de cette route longue de 227 km pour relier le territoire de Masisi à celui de Walikale par voie routière, la durée des travaux était estimée à six mois.

Jérémie Kabali, depuis Sake.